Mobilité

Avec l’entrée de Michelin à son capital Symbio FCell veut industrialiser ses innovations

Dans le cadre d’une augmentation de capital décidée par Symbio FCell pour financer l’industrialisation de ses produits et son développement commercial Michelin a pris une participation minoritaire mais significative du capital.

Le fabricant de pneumatiques veut accompagner les actionnaires historiques de la société, les fondateurs, IPSA et CEA Investissement au travers du fonds stratégique CEA et de son fonds d’amorçage ATI.

Symbio FCell est un pionnier avec notamment une première mondiale, un prolongateur d’autonomie hydrogène sur le véhicule utilitaire électrique de série le plus vendu à ce jour, le Renault Kangoo ZE. Le prolongateur homologué pour l’Europe est testé par de grands opérateurs de flottes utilitaires tels que La Poste.

Le levée de fonds est une étape importante dans la stratégie de Symbio FCell qui veut industrialiser ces innovations. Michelin met en avant plusieurs années de recherche et développement dans la pile à hydrogène et la mobilité durable.

Le Groupe Michelin, et plus particulièrement de son IPO (Incubator Program Office) accompagne et accélère la mise sur le marché de réelles innovations, au-delà des domaines traditionnels sur lesquels opère le groupe . L’accord permet à Symbio FCell de porter sur le marché les technologies développées par Michelin depuis 2003.

Symbio FCell conçoit, produit et industrialise des piles à combustible hydrogène et les systèmes qui les mettent en œuvre, pour les intégrer dans les plates-formes cibles. Symbio FCell a pour ambition de devenir le leader Européen dans les applications transports.  Les systèmes développés par Symbio FCell sont conçus avec l’aide du CEA et de Michelin et produits à Grenoble.

 

 

 

VOIR AUSSI