Rhône

Nos décideurs politiques doivent débloquer le Nœud Ferroviaire Lyonnais

Un an après le débat public sur le Nœud Ferroviaire Lyonnais qui a montré l’urgence d’agir, rien ne se passe. La Fnaut AuRA s’inquiète. Y a-t-il un pilote du projet ?

La saturation de la gare de Part-Dieu s’explique surtout par une organisation du réseau qui concentre les trafics. ©F. Pépellin [CC BY-SA 2.5 (httpscreativecommons.orglicensesby-sa2.5)]
La saturation de la gare de Part-Dieu s’explique surtout par une organisation du réseau qui concentre les trafics. ©F. Pépellin [CC BY-SA 2.5 (httpscreativecommons.orglicensesby-sa2.5)]
Le 11 juillet 2019 se clôturait le débat organisé par la Commission nationale du débat public (CNDP) sur l’aménagement du Nœud Ferroviaire Lyonnais (NFL) pour en augmenter la capacité.

Avec une bonne participation du public à ce débat, les conclusions étaient très claires : l’opportunité n’est pas contestée, le besoin d’améliorer les transports du quotidien est urgent et l’objectif de report modal de la route vers le ferroviaire fait consensus.

C’est un projet qui ne concerne pas uniquement Lyon mais toute la Région. Le fonctionnement du Nœud Ferroviaire Lyonnais impacte la circulation de tous les trains, longues distances, TER, trains de fret sur un très large territoire.

Et la présidente de la CNDP ajoutait, soulignant la tenue dans le passé de nombreux débats sans suite sur les problématiques de transport, « le respect de la parole citoyenne impose que les décideurs assument le rôle d’arbitre »

Après une année passée, la FNAUT AuRA s’inquiète, rien ne semble avancer.

Aucune convention d’études n’a été signée, aucun arbitrage n’a eu lieu, aucune concertation n’a été lancée. Y a-t-il un pilote du projet ? Les besoins sont toujours aussi présents, l’urgence d’ailleurs avait été soulignée pendant le débat.

Mais aussi bien les responsables politiques locaux que l’Etat ne semblent pas travailler réellement sur ce projet. Le contournement de Lyon pour les trains de fret (CFAL) est au point mort alors que :

– La déclaration d’utilité publique du 28-11-2012 permet depuis cette date l’engagement des travaux,

– Des projets autoroutiers avancent : la commission CNDP a été saisie le 30 juin 2020 pour lancer un débat sur le passage à 3 voies de l’autoroute A 46 Sud contournant Lyon.

Le gouvernement fait des annonces sur les petites lignes et les trains de nuit. Certes c’est important mais le réseau ferroviaire ne peut fonctionner efficacement si les nœuds sont saturés. L’amélioration des dessertes des grandes agglomérations est aujourd’hui indispensable et incontournable.

Alors que, début juillet, le ministre des transports a annoncé le lancement de l’enquête publique en 2021 de la gare souterraine de Marseille, Lyon parait bien endormie…

La Fnaut AuRA demande instamment aux nouveaux maire de Lyon, président de Lyon Métropole, au président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, au ministre des Transports d’agir de concert pour débloquer enfin les travaux du NFL tant attendus.

VOIR AUSSI