Environnement

AXELERA: deux projets pour mieux valoriser les DEEE

Le pôle de compétitivité AXELERA a présenté le bilan de deux projets destinés à favoriser le recyclage et la valorisation des déchets d’équipements électriques et électroniques, les DEEE.

Une directive européenne prévoit le recyclage des Déchets d’équipements électriques et électroniques. Le gisement des DEEE est énorme, mais il est difficile à exploiter. En effet, il est divers. Il comprend des équipements électroménagers blancs, des équipements électroménagers bruns et noirs, des appareils électroniques et informatiques, et des petits appareils électroménagers (fers à repasser, mixers, sèche-cheveux, etc.).

Les gros équipements d’électroménager peuvent représenter des gisements à peu près homogènes dans leur ensemble. Mais les petits appareils ménagers, représentent des mélanges, une matière première difficile à connaitre.

Or, il faut connaitre le gisement pour en tirer parti au  maximum. D’où le lancement il y a trois ans par le pôle AXELERA, de deux projets:  TRIPLE (TRI des plastiques d’équipements électriques) et VALEEE  (Valorisation des Equipements Electriques et Electroniques). Les résultats des projets ont été présentés le 10 juillet.

Le projet TRIPLE avait pour objectif de mettre au point des techniques et méthodes pour échantillonner les gisements de déchets électriques.

Une mine

C’est au BRGM ( Bureau de Recherche Géologiques et Minières) que les porteurs du projet ont fait appel pour mieux cerner le gisement de cette mine urbaine que représentent les DEEE. Un échantillonnage à partie de deux gisements, l’un rural, l’autre urbaine a permis de déterminer la répartition de matière dans un prélèvement moyen réalisé sur un gisement de DEEE. Une confirmation a été apportée par une opération de contrôle sur un gisement témoin.

Le projet TRIPLE porté par SITA, a réuni 9 partenaires, quatre PME, deux groupes du secteur de l’environnement et trois centres de recherche. IL a bénéficié d’un financement de 3,8 millions d’euros, dont 1,6 million d’aides publiques.

TRIPLE a permis de mieux connaitre les gisements, de définir des stratégies de tri, de mettre au point des méthodes d’échantillonnage pour mieux suivre l’évolution du gisement. La composition du gisement peut en effet varier au rythme où évoluent par exemple les matériaux utilisés.  TRIPLE a permis de suivre l’évolution des technologies de tri pour être en mesure de trier plus efficacement.

VALEEE:

Le projet VALEEE, a été piloté par le groupe Plastic Omnium, spécialisé dans la production d’élément en matières plastiques (pour la collecte des déchets, pour l’automobile). VALEEE a réuni 15 partenaires, 8 groupes, 3 PME et 4 centres de recherche.  Labellisé par AXELERA et le pôle Plastipolis de la filière plasturgie, TRIPLE a réuni 3,8 millions d’euros de financement dont 1,8 million d’aides publiques.

VALEEE a mis au point des techniques de valorisation à partie de gisement mieux connus. Doté des résultats du programme TRIPLE, les exploitants des déchetteries, mais aussi les entreprises de valorisation savent ce qu’ils peuvent trouver dans la masse des DEEE: des métaux, mais aussi diverses familles de matières plastiques, et des produits délicats comme les retardateurs de feu à base de brome.

VALEEE permet de mettre au point des formulations précises, pour le recyclage, mais aussi pour la valorisation énergétique. Le projet a permis 12 publications scientifiques, et trois applications testées à une échelle de prototype.

michel.deprost@enviscope.com

 

 

VOIR AUSSI