1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Environnement
  6. /
  7. Beaujolais,Dombes,Nord Isère et Lyon...

Beaujolais,Dombes,Nord Isère et Lyon coopèrent pour mieux gérer les déchets des ménages

Le Grand Lyon, Organom, le Syndicat Intercommunal de Traitemen des Ordures Ménagères du Nord Isère ( Sitom Nord Isère) et le Syndicat Mixte Beaujlais Dombes (Sytraval) ont signé jeudi 20 décembre, à l’Hotel de la Communauté Urbaine de Lyon, une charte de coopération.



Un million de tonnes : c’est le poids de déchets ménagers produits chaque année par les quelque 2 millions d’habitants du territoire couvert par les quatre groupements de collectivités compétents pour la collecte et le traitement de ces déchets.


Une organisation bien compliquée à mettre en place. En effet, les structures de collecte se sont mises en place progressivement, au fil des années, au rythme de la progression des volumes et de l’évolution des techniques. Les groupements de communes ont pris le relais des communes, les filières de traitement se sont diversifiées.




Tout cela s’est aussi organisé en fonction des filières et des équipements disponibles. Des incinérateurs ont été fermés car ils ne correspondaient plus aux normes, des centres d’enfouissement technique ( CET, dans le langage courant décharge, mais il n’y a plus de décharges sauvages en principe) ont ouvert sur des sites qui ont accepté de les accueillir.


Sur tout cela est arrivée l’obligation pour les départements d’établir des schémas de traitement de déchets ménagers.



Les bonnes idées des uns sont aussi bonnes pour les autres




Aujourd’hui la carte de gestion des déchets, même si elle est simplifiée demande a être améliorée, ne serait-ce que pour éviter de transporter des déchets sur des dizaines de kilomètres, sous prétexte d’une limite de commune ou de département! C’est le sens de la coopération signée jeudi. Jean Luc Da Passano, vice-président du Grand Lyon chargé de la Propreté, a rappelé le sens de la coopération. La charte permet de constituer un réseau d’échanges d’expériences techniques, financières et en termes d’organisation. Les groupements échangeront par exemple sur la meilleure manière de faire payer les habitants, pour réduire les volumes de déchets mis dans les poubelles. Les bonnes idées des uns peuvent être les bonnes pratiques des autres!


Les présidentes et présidents des quatre organisations, Jean Luc Da Passano pour le Grand Lyon, Nicole Guillermin pour Organom, Anne de Fleurieu pour le Sytraival, et Alain Cottalorda pour le Sitom Nord Isère, ont expliqué chacun l’intérêt de la coopération.



La coopération devrait aider à élaborer un schéma de gestion des déchets à l’horizon des dix prochaines années, pour mieux utiliser les équipements, réduire les transports. Il faut aussi prévoir des moyens de « secours » en cas de problèmes techniques : incidents sur une usine d’incinération, réparation, visites techniques, etc.



michel.deprost@free.fr



Pour en savoir plus sur la propreté dans le Grand Lyon:


http://www.grandlyon.com/Proprete.45.0.html


Pour en savoir plus sur Organom: http://www.organom.fr/


Pour en savoir plus sur le Syndicat Mixte Beaujolais Dombes: http://www.sytraival.com/


Pour en savoir plus sur le Syndicat Nord Isère http://www.sitom-ni.fr/sitom.htm




LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.