Environnement

Bernadette Segol, Confédération Européenne des Syndicats : l’Europe doit investir dans les réseaux d’énergie et l’industrie soutenable

L’Union européenne doit trouver le chemin d’une croissance durable, en investissant dans l’industrie, les réseaux d’énergie et de transports. C’est le but du plan de la Confédération Européenne des Syndicats, présenté par  Bernadette Segol, secrétaire générale de CES ce mercredi au Conseil Economique Social et Environnemental Régional de Rhône-Alpes.

Bernadette SEGOL, Confédération Européenne des Syndicats: il faut des infrastructures européennes pour une croissance durable ( dr)
Bernadette SEGOL, Confédération Européenne des Syndicats: il faut des infrastructures européennes pour une croissance durable ( dr)

Bernadette SEGOL secrétaire générale de la Confédération européenne des syndicats était l’invitée de la commission prospective du Conseil économique, social et Environnemental Régional.  A la demande du président du Conseil Régional, le CESER Rhône-Alpes a souhaité écouter cette responsable syndicale, et échanger avec elle en même temps qu’avec  Jean-Marc Vittori, journaliste et éditorialiste au quotidien économique les Echos.

La CES regroupe 85 confédérations syndicales nationales dans 35 pays de l’Union Européenne, dans des pays candidats et des Etats de l’ Espace Economique Européen. ” La Confédération a été créée en 1973 et son objectif est  d’influencer l’évolution de l’Union européenne dans le sens des valeurs sociales que nous défendons.” a rappelé Bernadette SEGOL.

Au niveau européen, tous ces syndicats de cultures, d’histoires et d’origines différentes sont malgré les difficultés, capables de se réunir et ensemble de prendre des positions pour faire évoluer l’Union européenne dans le sens qui nous semble le meilleur.

Les réformes n’ont jusqu’à présent rien donné. On constate une baisse énorme du niveau d’investissement puisqu’on estime  de 280 milliards à plus 500 milliards par an le déficit d’investissements en Europe. On constate aussi des divergences accrues, plus de difficultés à construire le projet européen. Il faut orienter l’action sur une initiative positive au niveau européen pour changer la donne.”

Le plan proposé par la Confédération Européenne des Syndicats a pour objectif de mobiliser 2% du PIB de l’UE par an pendant 10 ans. Selon le PIB, cela entre 250 260 milliards  sur dix ans. Pour faire démarrer un tel plan il faut des investissements publics et d’abord une contribution des Etats. Nous savons très bien comme le FMI en octobre 2014 l’a reconnu dans sa perspective mondiale que c’est par les investissements publics qu’on arrive le plus à créer de l’activité économique. Les investissements publics  sont nécessaires pour attirer les investissements privés.”

Réindustrialiser l’Europe de façon soutenable.

Le plan doit avoir pour objectif de réindustrialiser l’Europe de façon soutenable. Il devrait  faire passer l’Europe en pointe dans des industries de transformation de l’énergie, des réseaux d’infrastructures de transport, dans l’environnement, dans le logements social, dans la gestion de l’eau, dans les réseaux à large bande. Ces secteurs replaceraient le continent européen dans la compétition et le placeraient en situation exemplaire au niveau mondial.

Des investissements visibles, transnationaux et dans les territoires

Mais il devrait y avoir, selon Bernadette Segol  deux types d’investissements. Il faudra “ des investissements européens, c’est à dire transfrontaliers, qui mettent ensemble des pays européens pour qu’ils puissent développer des réseaux d’énergie, des infrastructures de transport pour qu’il y ait un sentiment et une réalité économique européenne.

Il faudra ” aussi des projets plus régionaux, plus locaux pour que le citoyen, le travailleur, sa famille sentent que quelque chose se passe parce que des  investissement sont favorisés par l’Europe au niveau de ce qui touche la promotion de l’éducation, formation, les services de santé, proximité, les personnes âgées, l’enfance, la rénovation des bâtiments.

michel.deprost@enviscope.com

 

 

VOIR AUSSI