Biodiversité : Le crowdfunding au secours des vieilles forêts d’Auvergne

Le CEN Auvergne lance le projet Sylvae, une collecte de fonds en ligne jusqu’au 15 juillet en vue de financer la constitution d’un réseau de parcelles de forêts anciennes et protéger leur biodiversité.

Laisser à la forêt le temps nécessaire à son évolution naturelle, voilà l’ambition du le projet Sylvae porté par le Conservatoire d’Espaces Naturels d’Auvergne.

En Auvergne comme ailleurs, les vieilles forêts (on entend par là les forêts qui ont été continuellement boisées depuis au moins 200 ans, quel que soit l’âge des peuplements, leur composition ou la gestion qui a été pratiquée) sont rares : elles représentent moins de 10 % de la surface forestière totale. Ces forêts et leurs écosystèmes sont aujourd’hui menacés par la mobilisation croissante de la ressource bois. Bien que l’exploitation forestière ait toute sa vocation pour la création d’énergie ou de matériaux durable, son cycle est beaucoup plus court que le cycle de la forêt, de sorte qu’elle empêche le plus souvent le vieillissement naturel des arbres.

Le bois mort accueille une faune particulièrement riche qui participe au recyclage de la matière organique. ©Bruno Mortgat - Enviscope.com
Le bois mort accueille une faune particulièrement riche qui participe au recyclage de la matière organique. ©Bruno Mortgat

Enjeux écologiques et climatiques

Les vieilles forêts se distinguent par la présence de gros bois et de vieux arbres, d’une accumulation de bois mort importante et la présence de nombreux micro-habitats résultant de la dynamique naturelle du boisement qui présentent un intérêt tout particulier.

Le bois mort accueille une faune particulièrement riche et notamment les insectes saproxyliques qui en se nourrissant de ce bois mort participent au recyclage de la matière organique. Les vieux arbres constituent également des sites de reproduction pour certaines espèces comme les pics et chauves-souris forestières.

Outre les enjeux écologiques, les vieilles forêts jouent un rôle important pour le stockage du carbone. Leur préservation contribue ainsi à atténuer les effets du changement climatique.

Le principe du projet Sylvae consiste à acheter des parcelles de forêts représentatives des grands types forestiers présents en Auvergne (forêt de plaine, forêt de montagne, sur des roches différentes, exposées au nord ou au sud…) pour les laisser en libre évolution : une fois acquises, ces parcelles ne feront l’objet d’aucune coupe, aucune intervention. Les arbres accompliront leur cycle biologique complet : croissance, maturité, vieillissement puis mort et régénération naturelle…

Financement mixte

Pour financer l’achat des terrains et les frais afférents (notaire), le CEN d’Auvergne a décidé de lancer des campagnes régulières de crowdfunding. La première, lancée sur le site HelloAsso vise à récolter 17500 € d’ici le 15 juillet. Le CEN entend également mobiliser des financements publics, notamment les fonds européens du FEDER Massif Central, mais la mobilisation citoyenne reste indispensable pour les compléter. Les donateurs bénéficient d’une déduction fiscale à hauteur de 66 % du montant des dons, souligne le CEN.

Plusieurs projets d’acquisitions

Les moyens récoltés permettront de concrétiser plusieurs  projets d’acquisition de parcelles forestières :

  • dans le Livradois et le Massif de la Comté (63): des promesses de vente sur une surface totale d’environ 9 hectares ont été signées avec plusieurs propriétaires sur un site avec des forêts sur éboulis.
  • dans les gorges du Chavanon (63): une promesse de vente est signée sur environ 3,7 hectares. L’acquisition de ces parcelles de forêt riveraine du cours d’eau et de pente viendra compléter les 31hectares déjà acquis par le Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne.
  • en bordure des gorges de la Rhue (15) : une promesse de vente est en cours de signature pour l’acquisition de 2 parcelles d’une surface de plus de 9 hectaresdans un secteur particulièrement intéressant abritant forêts et tourbières.

Plus d’infos : Projet Sylvae

 

VOIR AUSSI