1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Environnement
  6. /
  7. Bisphénol A : des...

Bisphénol A : des substituts aussi dangereux

Le bisphénol F et le bisphénol S, substituts ont le même effet négatif sur le testicule foetal humain que le bisphénol A dont ils sont des substituts. C’est ce qu’ ont montré des chercheurs du laboratoire « Cellules souches, Radiations et instabilité génétique » (CEA/Inserm/université Paris Diderot)

Depuis janvier 2011, la fabrication et la commercialisation des biberons contenant du bisphénol A sont interdites en Europe. Une loi interdit en France depuis ce mois de janvier 2015, la fabrication, l’exportation, l’importation et la mise sur le marché de tout conditionnement alimentaire contenant du bisphénol A.

Ce dernier entre dans la composition de plastiques et de résines notamment utilisées dans la fabrication de récipients alimentaires:  films de protection intérieur des canettes et boîtes de conserves. Plusieurs études ont montré que le BPA  induit des effets néfastes sur la reproduction, le métabolisme et le cerveau. L’impact maximal se produit pendant la vie foetale.
Chez les mammifères( dont l’Homme) , la testostérone produite par le testicule du foestus impose la masculinisation des organes génitaux internes et externes. Sans testostérone, ces organes évolueraient dans le sens femelle. Une diminution de la production de testostérone foetale peut se traduire par des défauts de la masculinisation observés à la naissance . Un défaut de la production de testostérone pendant la vie foetale entraine probablement une altération de la production spermatique à l’âge adulte.

Produits de remplacement du bisphénol A le  bisphénol S et le bisphénol F sont en cours d’étude ou déjà utilisés. Or, leur dangerosité n’a  jamais été testée chez l’Homme et les autres mammifères, et aucune réglementation ne s’applique à eux.

Une concentration commune

Pour évaluer leur dangerosité, René Habert et ses collaborateurs du Laboratoire de Développement des Gonades (UMR 967 « Cellules souches, Radiations et instabilité génétique » – CEA/Inserm/université Paris Diderot) utilisent une méthode qui permet de maintenir en vie des testicules foetaux humains dans une boîte de culture pendant plusieurs jours et de tester les effets de différents produits chimiques.

En 2012 les chercheurs ont apporté la première preuve expérimentale que le bisphénol A inhibe la production de testostérone par le testicule du foetus humain. Deux microgrammes par litre dans le milieu de culture suffisent à induire ces effets. Cette concentration équivaut à la concentration moyenne généralement retrouvée dans le sang, les urines et le liquide amniotique de la population.

La nouvelle étude a montré que l’exposition in vitro des testicules foetaux humains au bisphénol S ou au bisphénol F réduit la production de testostérone par le testicule foetal humain, de façon identique à la réduction provoquée par le bisphénol A. Les chercheurs ont comparé la réponse aux bisphénols S et F des testicules foetaux humains avec celle des testicules foetaux de souris. Ils ont observé que, comme pour le bisphénol A, l’espèce humaine est beaucoup plus sensible aux bisphénols S et F que la souris.

Ces résultats sont en ligne sur le site de la revue Fertility & Sterility.
Références : Eladak S, Grisin T, Moison D, Guerquin M, N’Tumba-Byn T, Pozzi-Gaudin S, Benachi A, Livera G, Rouiller-Fabre V, Habert R. A new chapter in the bisphenol A story: bisphenol S and bisphenol F are not safe alternatives to this compound. Fertil Steril. 2015 Jan;103(1):11-21. doi: 10.1016/j.fertnstert.2014.11.005. Epub 2014 Dec 2.
DOI: http://dx.doi.org/10.1016/j.fertnstert.2014.11.005

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Connection

Connexion à votre compte

Récupération de votre mot de passe

Merci de saisir votre identifant ou votre adresse email