Environnement

Bouquetins du Bargy : l’abattage prévu toujours critiqué

Le désaccord persiste sur la manière dont il faut traiter la question de la brucellose dont sont atteints des bouquetins sur le masif du Bary, en Haute Savoie. Alors que les opération d’abattage se préparent, les opposants se retrouvent sur le massif.

La FRAPNA informe qu’un avis a été adopté à l’unanimité par le Conseil scientifique de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. Cet avis est le suivant: “Le Conseil scientifique de l’ONCFS déplore la précipitation avec laquelle a été menée une opération d’abattage de bouquetins dans le massif du Bargy. A cette précipitation, qui a empêché toute évaluation des conséquences sur la population et son état
sanitaire, s’est ajoutée l’absence de tout recueil de données, notamment sanitaire, des animaux abattus. Cette absence de recueil de données est
scientifiquement inacceptable, privant d’informations précieuses pour l’avenir, notamment pour éclairer la gestion de l’épidémie dans cette
population de bouquetins. Une vision systémique croisant différentes  approches et disciplines est indispensable pour proposer et mettre en oeuvre des mesures de gestion à la hauteur des enjeux. »

 

“Guerre sur le Bargy ?”. La FRAPNA n’hésite par ailleurs pas à donner dans le dramatique à propos de l’opération prévue par le Préfet de Haute Savoie.  Des observateurs, selon les termes de la Frapna, se sont retrouvés ” spontanément” dans la montagne. En fait , ces observateurs ne semblent pas être présents pour observer les bouquetins, mais vraisemblablement pour s’opposer au déroulement de l’opération et observer son déroulement, éventuellement ses dérapages.

Les observateurs , selon la FRAPNA, ont remarqué “ des mouvements d’hélicoptères de transport de troupes, du type de ceux utilisés par les chasseurs alpins, ” dans plusieurs secteurs du Bargy, notamment sur le plateau de Cenise et ses abords. Pour la FRAPNA ” il s’agissait d’un entrainement de dépose et de reprise d’agents en vue d’une opération héliportée d’abattage des bouquetins du Bargy, probablement programmée pour le lundi 29 au matin. “L’opération terrestre du lundi 22 ayant échoué, la voie des airs est très probable.

Tout en soutenant la présence des ” observateurs”, la FRAPNA invite ces derniers ” à faire preuve de la plus grande prudence, à ne céder à aucune provocation, et à éviter toute prise de risque inutile.” L’arrêté préfectoral du 1er octobre 2013, autorisant l’abattage de tous les bouquetins de 5 ans et plus, arrive à expiration mardi 30 septembre au soir, et que le Préfet de Haute-Savoie a convié la presse pour lundi soir. Une guerre sur le Bargy est-elle en préparation ?

 

 

VOIR AUSSI