Biodiversité

Drôme : davantage d’attaques de loups mais moins de dégâts

Le comité départemental Loup de la Drôme s’est réuni le 9 janvier sous la présidence de Hugues Moutouh, préfet de la Drôme, avec la participation de Jean-Paul Celet, préfet référent loup auprès du préfet coordonnateur national.

Les attaques de loups ont été plus nombreuses en 2019 dans la Drôme, pour un nombre de victimes moins important qu’en 2018. ©Musicaline (CC BY-SA 4.0)

Un nombre plus important d’attaques a été recensé en 2019 par rapport à 2018, pour un nombre de victimes moins important qu’en 2018, démontrant la pertinence des mesures de protection. 5 loups ont été abattus dans le département en 2019.

L’arrêté portant zonage communal du département pour 2020 vis-à-vis des différentes options de protection des troupeaux, accessible aux éleveurs, permet de maintenir un niveau au moins équivalent à ce qui existait en 2019. Les éleveurs peuvent sur le site IDE des services de l’État en Drôme déposer une demande d’aide au titre des mesures de protection 2020.
Le dispositif d’indemnisation des dommages causés aux troupeaux domestiques par les grands prédateurs (ours, loup et lynx) a été revu cet été et a permis de réviser le montant des barèmes en prenant en compte les évolutions des prix de marché et les nouveaux territoires. Un des axes majeurs de 2020 sera d’améliorer la connaissance de la présence du loup et de faire baisser le niveau de dommages aux troupeaux avec notamment une ouverture à l’aide aux chiens de protection sur tout le territoire drômois.

VOIR AUSSI