Environnement

Brucellose

La brucellose est due à une bactérie du genre Brucella, commune à certains animaux et à l’homme. Sa fréquence diminue en France avec quelques dizaines de cas déclarés par an et augmente dans les pays en voie de développement.

L’homme se contamine au contact d’animaux infectés (bovins, caprins, ovins) ou à l’occasion de l’ingestion d’aliments d’origine animale (lait, fromages). Le germe pénètre dans l’organisme par la peau ou par voie digestive. La contagiosité est très importante. Les professionnels en contact avec les animaux contaminés représentent le principal groupe à risque : bergers, vétérinaires, bouchers, agriculteurs…

Dans plus de 9 cas sur 10, les contaminations restent silencieuses.  Les formes symptomatiques évoluent  en 3 phases successives :

  1. la brucellose aiguë : le début est progressif avant que ne s’installe une fièvre à 39-40° associée à une sensation de malaise, des courbatures, des sueurs nocturnes et des douleurs musculaires. La fièvre évolue sur un mode ondulant (diminution puis réascension de la température corporelle) pendant une quinzaine de jours ;
  2. La brucellose secondaire se manifeste par une fatigue, parfois associée à des atteintes osseuses, articulaires (arthrite) ou neurologiques (méningite) ;
  3. La brucellose chronique se caractérise par des manifestations générales (fatigue généralisée, sueurs, douleurs diffuses, éruptions cutanées) et locales (atteintes osseuses, hépatiques, neurologiques).

VOIR AUSSI