Energie

Bugey: Un technicien surexposé

Bugey: Un technicien surexposé

Mercredi 19 octobre dans la soirée, un technicien EDF en charge de la radioprotection de la centrale du Bugey a subi une exposition supérieure à celle qui était prévue. Il devait intervenir dans un local situé en secteur nucléaire de l’installation pour réaliser des mesures radiologiques préalables à une opération de maintenance.
L’accès de ce local, qui peut présenter un risque élevé d’irradiation, est strictement contrôlé et des dispositions de protection sont prises par les intervenants qui doivent y accéder. Le local est fermé à clé et une autorisation spéciale de la direction est nécessaire pour y pénétrer.
Le technicien, muni des autorisations nécessaires, est entré par erreur dans un local adjacent à celui où  il devait intervenir. Constatant sur ses appareils de mesure que l’activité radiologique n’était pas celle prévue il a immédiatement quitté les lieux.  Selon l’appareil dosimétrique électronique qu’il portait sur lui, il a reçu une dose estimée inférieure au dixième de la dose annuelle autorisée, fixée à 20 mSv.
Par mesure de précaution, son film dosimètrique nominatif, second dosimètre porté obligatoirement par tout intervenant en zone nucléaire et enregistrant les doses qui sont comptabilisées chaque mois, est en cours de développement pour confirmer la mesure relevée par le dosimètre électronique.  Cette exposition ne nécessite aucun suivi médical particulier.  L’Autorité de sûreté nucléaire et la préfecture ont été informées de cet événement.

VOIR AUSSI