Énergie

La canicule tardive montre l’allongement des périodes très chaudes

L’épisode de canicule qui a touché la région Rhône-Alpes et l’Auvergne du 18 au 22 août, mais aussi d’autres régions, est remarquable par la date à laquelle ont été notées des températures élevées sans être des records.

Les prévisions de Météo France étaient exactes. Elles ont permis de mettre en place des niveaux d’alerte adaptés à chaque département sur le plan sanitaire, pour éviter les conséquences sur des personnes fragiles.  Seule une légère surestimation avait été avancée pour le département de l’Ain, explique Christian David, météorologue à la Direction régionale Centre Est de Météo France, à Bron.

Des températures exceptionnelles ont été relevées dans plusieurs villes, comme 40,2 degrés à Vichy (Allier) . Le record atteint le 31 juillet 1983 dans cette ville de 41,2 degrés n’a pas été atteint, mais la température maximale a été supérieure à 40 degrés pendant quatre jours. Sans atteindre des niveaux records, la température a frôlé des records, ou largement dépassé les moyennes saisonnières  à Clermont-Ferrand ( 39 degrés), à Saint Etienne ( 38,2 degrés, le 19 août), à Lyon ( 38 degrés).

Minimales élevées

L’épisode de canicule est surtout caractérisé par des minimales élevées la nuit, juste avant le lever du soleil.  A Bron, dans la nuit du 18 au 19 août, la minimale a été de 19,8 degrés, puis de 20,2 degrés dans la nuit du 19 au 20. ” Cela veut dire que la température la nuit n’est pas descendue en dessous de 25 degrés” explique Christian David. Ce sont les nuits chaudes qui peuvent rendre les périodes de canicules pénibles, la récupération étant difficile pour les organismes.

Jusqu’à présent, les épisodes caniculaires  survenaient avant la milieu du mois d’août ( 42 degrés à Bron le 13 aout 2003). D’autres températures élevées avaient été relevées en 2009 et 2011,  avec des températures élevées avant le 15 août.

Les données indiquent que la forme de l’été évolue, avec un allongement des périodes les plus chaudes.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI