Environnement

Capricorne asiatique : nouveaux abattages d’arbres à Divonne-les-Bains

La découverte d’un nouvel arbre victime d’une attaque du capricorne asiatique impose la destruction de 130 arbres proches potentiellement infestés, et le dépôt obligatoire des déchets à la déchèterie communale de Divonne-les-Bains.

Le capricorne asiatique (Anoplophora glabripennis).

La découverte de l’insecte Anoplophora glabripennis, ou Capricorne asiatique, à Divonne-les-Bains en 2016, a conduit à la mise en place de mesures de lutte et de surveillance dans un périmètre défini par arrêté préfectoral.

Ce coléoptère originaire du Sud-est asiatique, inoffensif pour l’homme et les animaux, est nuisible pour de nombreuses espèces d’arbres, dont il provoque la mort en quelques années.

Les mesures sont fondées sur une décision européenne et appliquées sous le contrôle de la direction régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (Draaf). Elles consistent en l’abattage des arbres atteints et de ceux des espèces sensibles situés dans un périmètre de 100 mètres, ainsi qu’en une surveillance intensive dans une zone d’un rayon de 2 km, pour repérer rapidement tout nouveau signe de présence de l’insecte. La surveillance combine des observations à la jumelle depuis le sol, l’intervention en hauteur d’arboristes grimpeurs de l’Office national des Forêts (ONF), et celle d’une brigade cynophile spécialisée dont les chiens particulièrement entraînés sont aptes à flairer la présence des larves dans les troncs d’arbres à une distance allant jusqu’à une douzaine de mètres.

Abattage à partir du 17 février

Dans le cadre de ces opérations de surveillance et grâce au flair des chiens, un nouvel arbre infesté découvert en novembre dernier a été rapidement abattu. En application d’un arrêté préfectoral modificatif qui ajoute la nouvelle zone infestée au périmètre actuellement réglementé, les arbres des espèces sensibles inclus dans le périmètre de cet arbre doivent être abattus. Les opérations d’abattage, qui doivent avoir lieu avant la reprise de la période de vol de l’insecte au printemps, sont programmées à partir du 17 février et concerneront environ 130 arbres.

L’attention des habitants de Divonne-les-Bains est une nouvelle fois appelée sur l’importance que soient respectées les mesures concernant les déchets verts produits sur la commune. Ceux-ci sont en effet susceptibles d’entretenir voire disséminer le parasite. C’est pourquoi ils doivent impérativement être déposés à la déchèterie communale.

VOIR AUSSI