Industrie

La CGT demande l’arrêt des sites chimiques Seveso

La CGT demande l’arrêt des sites chimiques Seveso

Le référent régional de la Fédération nationale des industries chimiques estime que les sites chimiques de la région fonctionnent sans assez prendre en compte les risques que fait peser l'épidémie de coronavirus sur les salariés et ses conséquences sur l'activité des sites.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI