Énergie

Centrale de Fukushima Daiichi: deux nouveaux séismes maintiennent une situation de risque élevé

L’Autorité de Sûreté Nucléaire française continue à suivre la situation au Japon, en consolidant les informations venant des sites qu’elle juge fiable. L’ASN précise que lors du séisme du 11 avril dont l’épicentre était situé à environ 80 km de Fukushima, les travailleurs de la centrale de Fukushima ont été évacués par précaution. L’alimentation électrique permettant le refroidissement des réacteurs 1, 2 et 3, rétablie depuis le 5 avril, a été coupée, mais elle été rétablie rapidement. Le refroidissement des réacteurs n’a été interrompu que pendant 50 minutes.

Le tsunami généré par le séisme provoqué une vague de moins d’un mètre. Le séisme du 12 avril n’a pas eu d’impact direct sur l’état des réacteurs. Un incendie au niveau du bâtiment d’échantillonnage des rejets en mer a été repéré à 6h38 et maîtrisé avant 7h00. Les injections d’eau douce dans les réacteurs 1 à 3 et les piscines 1 à 4 se poursuivent en circuit ouvert. Une partie de l’eau apportée se répand donc dans l’enceinte de confinement.

VOIR AUSSI