1. Accueil
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Environnement
  6. >
  7. Chambre régionale des...

Chambre régionale des Comptes

L‘effectif théorique est de 91 personnes, y compris le président, soit

31 magistrats, 60 agents (dont 1 informaticien interrégional). Au 31 décembre 2011, il

manque donc 2 magistrats et 3 agents.

Les masses budgétaires en jeu en Rhône-Alpes sont estimées à plus de

31 milliards d’€uros.

Cinq organismes ont un budget supérieur ou égal à 1 milliard d’€uros :

‐ la Région Rhône-Alpes …………………… 2 147 180 755 €

‐ les Hospices civils de Lyon ……………. 1 540 012 680 €

‐ le département du Rhône ……………… 1 489 895 470 €

‐ le département de l’Isère ……………. 1 290 263 740 €

‐ le Grand Lyon ………………………………… 1 093 090 157 €

22 122

Rappel 2010 41 166 22  122

22 122

Rappel 2010 41 166

322 377,72 € 1 199 626,54 €

pour retard / 6

La gestion de fait est l’irrégularité résultant du maniement des deniers publics

par une personne qui n’est pas un comptable public (trésorier d’une commune, agent

comptable d’un établissement public local, par exemple d’un collège ou d’un hôpital) ou

qui n’y est pas habilitée par une convention. Une procédure de gestion de fait est

ouverte par un réquisitoire introductif du ministère public.

La procédure comporte trois stades :

  • • la déclaration de gestion de fait,
  • • le jugement du compte (avec débet éventuel),
  • • la condamnation éventuelle des comptables de fait à une amende.

A chaque stade, la chambre régionale des comptes statue à titre définitif après

audience publique, comme pour les comptabilités patentes.

Une fois les débets et les amendes apurés, les comptables de fait reçoivent

quitus de la juridiction.

La chambre régionale des comptes de Rhône-Alpes a rendu 3 jugements de

gestion de fait au cours de l’année 2011 dont 2 non-lieu.

A la clôture de cette même année 2011, 14 dossiers de gestion de fait sont en

instance dont 3 en appel.

Seule est indiquée la référence

législative la plus importante figurant

dans le code général des collectivités

territoriales (CGCT). Pour certaines

catégories d’organismes, la référence

est à trouver dans d’autres codes (santé

publique, éducation, ….)

Certaines saisines ont un double

fondement. Seul a été retenu le principal.

Le total des 33 avis comporte

2 seconds avis dans lesquels la Chambre se

prononce, dans le délai d’un mois, sur les

mesures prises par la collectivité à la suite

du premier avis.

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163
Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Bienvenue !

Connectez-vous à votre compte

Récupérez votre mot de passe

Veuillez entrer votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.