Chamrousse adapte son développement au changement climatique

La commune de Chamrousse prépare sa transition urbaine. Avec l’appui de la Caisse des Dépots et Consignations, la station de Belledonne diversifie ses activités pour s’adapter à un climat plus chaud.

Le réchauffement climatique est une réalité. Il affectera différemment les stations de montagne selon leur altitude. Les stations situées jusqu’à 1100-1200 mètres, doivent s’orienter raisonnablement vers une reconversion dictée par l’absence plus fréquente de neige. Les stations situées au dessus de 1800 mètres devraient pouvoir compter sur des hivers enneigés qui attireront en plus grand nombre les amateurs de glisse.

Chamrousse, qui s’étage de 1650 à 1750 mètres,  doit assurer son avenir en optant pour une voie moyenne. La station olympique des jeux de 1968 doit orienter son développement en diversifiant ses activités. L’enjeu est de déconnecter l’activité du lien direct à la neige, pour concevoir des activités permanentes, indépendantes de la météo.

La commune a créé le 26 juin 2017 une société d’économie mixte, SEM Chamrousse, dans le cadre d’une Zone d’Aménagement Concerté (ZAC). La commune a apporté les 3,3 millions d’euros qui lui donnent 82,5 % du capital, aux côtés de la Caisse des Dépôts et Consignations (500 000 euros, 12,5 % des actions) et d’actionnaires privés tels que la Caisse d’Epargne de Rhône-Alpes.

La SEM aidera la Commune a mener à bien le projet urbain Chamrousse Village 1650. Ce projet comprend un volet énergétique innovant. Des panneaux photovoltaïques, une chaufferie de biomasse fourniront de l’énergie en visant à terme la plus grande autonomie possible. Il est même envisagé de turbiner les eaux grises qui descendent dans la vallée. Un système de réseau électrique intelligent permettra d’ajuster production et consommation locales. L’objectif est de livrer du courant en journée vers les téléskis, puis en fin de journée vers les appartements quand les skieurs désertent les pistes, avant que la production d’électricité fatale n’éclaire éventuellement les pistes en soirée.

Diversification

Le renouveau passera par une diversification des activités de loisirs. Chamrousse devrait aller vers des pratiques plus variées de la montagne, pour tous les goûts et toutes les générations, des pratiques encadrées aux pratiques autonomes.

La diversification inclut l’implantation d’activités non directement liée à la présence de touristes ou de vacanciers. Il est prévu de réaliser au coeur du village une plate forme de démonstration, d’exposition, pour la filière des sports d’hiver. Les fabricants de matériels  disposeraient ici en permanence d’un lieu pour exposer, développer la recherche, innover. Chamrousse Village 1650, devrait aussi se doter d’équipements hôteliers destinés non pas aux vacanciers, mais à des publics de séminaires, de congrès. A deux pas de Grenoble, la station balcon de Belledonne qui domine Grenoble a les atouts pour attirer dans un cadre original, une clientèle professionnelle qui appréciera la montagne même sans neige.

VOIR AUSSI