Bioéconomie

Charbon animal : surveillance et vaccination étendues en Savoie

Deux nouvelles suspicions de charbon animal ont été déclarées sur les communes de Villard-Sallet et La Table (Savoie) et sont en cours de confirmation, annonce la préfecture de Savoie dans un communiqué diffusé ce vendredi. Par ailleurs deux nouvelles suspicions de charbon ont été déclarées dans des élevages bovins sur la commune de La Chapelle-du-Bard (Isère), limitrophe de la zone actuellement atteinte du département de la Savoie.


Ce vendredi huit foyers de fièvre charbonneuse ont été confirmés en Savoie sur les communes de Etable, La Table, La Trinité et Presle portant sur six élevages de bovins et deux détenteurs de chevaux .Les animaux malades font l’objet d’un traitement antibiotique. La vaccination est dorénavant mise en œuvre dans les foyers suspects et confirmés ainsi que dans toutes les exploitations de ruminants situées dans un périmètre de 17 communes. Par arrêtés préfectoraux du 7 août 2009, six communes de Savoie et une commune de l’Isère ont été rajoutées à la liste précédente.


Des mesures sanitaires de désinfection, de surveillance clinique et de limitation des mouvements des animaux présents, ainsi que la vaccination contre la fièvre charbonneuse, des animaux des espèces bovine, ovine et caprine présents ou introduits sont obligatoires dans les communes de ARVILLARD,CHAMPLAURENT,DETRIER, ETABLE,LA CHAPELLE BLANCHE,LA CROIX DE LA ROCHETTE,LA ROCHETTE ,LA TABLE ,LA TRINITE,LE BOURGET EN HUILE,LE PONTET,LE VERNEIL ,PRESLE ,ROTHERENS,VILLARD LEGER,VILLARD-SALLET. Les mêmes mesures sont appliquées dans la commune de LA CHAPELLE DU BARD, en Isère. Les directions départementales des affaires sanitaires et sociales (DDASS) de Savoie et d’Isère sont informées de tous les cas d’animaux suspects et recensent les personnes ayant pu être exposées afin de leur proposer le cas échéant une prise en charge médicale adaptée. Aucun cas humain n’a été constaté à ce jour.

VOIR AUSSI