1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Environnement
  6. /
  7. Cinq partenaires pour protéger...

Cinq partenaires pour protéger les oiseaux de Savoie

ERDF réalise chaque année des interventions de neutralisation des poteaux électriques en lien avec les collectivités locales et les organismes de protection des oiseaux des pays de Savoie. Depuis une quinzaine d’années, en synergie avec l’Observatoire des galliformes de montagne, le Parc national de la Vanoise réalise un inventaire exhaustif des câbles aériens dangereux pour les oiseaux de montagne : remontées mécaniques, lignes électriques.
La Ligue de protection des oiseaux Savoie inscrit cette action dans le cadre d’un réseau national LPO France, en tant que membre du Comité National Avifaune (crée en 2004, avec France Nature Environnement, RTE et ERDF). Le Parc naturel régional de Chartreuse et le Parc naturel régional du Massif des Bauges apportent leur contribution en terme de localisation des oiseaux concernés et des zones sensibles.

Un programme pour trois ans
Ces structures se mobilisent pour mettre en oeuvre, pour trois ans, un programme d’inventaire et de neutralisation des lignes électriques moyennes tensions (20 kV) exploitées par ERDF. ERDF Savoie assure dans le cadre de la convention un apport financier de 25 000 € par an, pour les trois années de la convention. Cet engagement partenarial vise à assurer la maîtrise des impacts des réseaux électriques aériens à travers l’identification des zones les plus sensibles pour les oiseaux de grande envergure, les infrastructures dangereuses ou potentiellement dangereuses. Il s’agit de croiser la localisation des zones de nidification et des couloirs de migration avec l’implantation des lignes gérées par ERDF.

La mise en oeuvre, dès la fin d’année 2012, des systèmes de neutralisation pour éviter que les oiseaux percutent les câbles ou ne s’électrocutent, sur quelques secteurs reconnus prioritaires. Les interventions de neutralisation portent sur les lignes électriques et les armements dangereux (poteaux, transformateurs…). Plusieurs techniques sont utilisées. L’isolation consiste à isoler les conducteurs nus sous tension par la pose de protections en plastique sur le fil. La dissuasion consiste à empêcher les oiseaux de se poser sur les lignes et éviter les collisions, avec des tiges verticales, formant des peignes ou des fourches au sommet des poteaux, pour effaroucher les oiseaux et empêcher qu’ils se posent sur les zones à risque. Des balises avifaunes sont installées sur les conducteurs pour rendre les lignes visibles des oiseaux. Cette technique permet de diminuer de 65 % à 95 % le nombre d’accidents par collision. L’enfouissement de certains tronçons de lignes permet de réduire les risques.

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Connection

Connexion à votre compte

Récupération de votre mot de passe

Merci de saisir votre identifant ou votre adresse email