Environnement

Cinquante rivières labellisées « Rivière en bon état » par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse

Cinquante rivières du bassin Rhône Méditerranée ont reçu le label « Rivière en bon état » en 2015. Le label  décerné par l’Agence de l’Eau, récompense les plus belles opérations de reconquête de la qualité des rivières.

 En partenariat avec les Conseils départementaux, l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a lancé en 2014 le label « Rivière en bon état » pour rendre visibles les progrès dans la reconquête de la qualité des eaux des bassins Rhône-Méditerranée et Corse.

Quatre vingt trois gestionnaires de rivières, ont répondu à l’appel à candidatures et 50 rivières ont été retenues pour recevoir  le label « Rivière en bon état » (1) Consulter la liste des 50 rivières labellisées et la Charte du label « Rivière en bon état »

Trente sept rivières sont situées en Rhône-Alpes, dix dans le Jura, deux en Languedoc-Roussillon et une en PACA. Les dossiers de deux autres rivières sont en cours d’analyse

Le label s’appuie sur un travail rigoureux de suivi des rivières introduit par la Directive cadre sur l’eau de 2000 et dont l’agence de l’eau a la responsabilité. L’agence collecte chaque année 3 millions de données sur l’état des cours d’eau des bassins Rhône-Méditerranée et Corse et établit un classement des cours d’eau selon 5 classes de qualité : Très bon, Bon, Moyen, Médiocre, Mauvais.

L’évaluation prend en compte 20 paramètres sur la pureté de l’eau  comme l’absence d’effet des pollutions organiques ou chimiques. Il prend en compte la santé de la faune, dont celle des poissons,  et celle de la flore naturelle. Pour être labellisée, une rivière doit être en bon état écologique depuis au moins trois ans. Le bon état des eaux au sens de la Directive cadre, sur l’eau, correspond aux conditions permettant le bon fonctionnement des processus écologiques, en particulier la présence et le maintien de la faune et de la flore aquatique. La moitié des rivières des bassins Rhône-Méditerranée et Corse atteint le bon état mais toutes n’arrivent pas à le stabiliser.

Le label peut être sollicité par les responsables de la gestion des rivières, en général organisés en syndicats de rivières créés par les collectivités locales. Il est accessible à toute rivière où les acteurs locaux se mobilisent pour faire reculer les pollutions, pour rendre à la rivière l’eau qui est nécessaire à la vie aquatique, pour sortir des pénuries qui frappent encore 40% d’entre elles ou encore pour re-naturer ses berges (boisements, suppression de seuils, reconnexions avec la nappe, ouverture aux expansions en cas de crue…).

Les premières remises du label « Rivière en bon état »

  • Le 1er juillet : sur l’Orb à Roquebrun (Hérault)
  • Le 3 juillet : sur l’Ardèche et 28 autres rivières à Voguë (Ardèche)
  • Le 9 juillet : sur 10 rivières et lacs du PNR du Haut Jura à Foncine-le-Bas (Jura)
  • Le 4 septembre : sur 6 rivières du bassin versant de l’Arve (Haute Savoie)

 

 

 

 

VOIR AUSSI