Science

CNRS

Le CNRS remet chaque année des distinctions nationales à
des chercheurs, ingénieurs et techniciens de la recherche
pour l’excellence de leurs travaux. Ces distinctions sont
remises aux lauréats lyonnais lors d’une cérémonie prévue le
mardi 18 septembre dans le Grand Amphithéâtre de
l’Université Lyon 2 : l’occasion de découvrir le profil de ces
« Talents 2012 ».
■ La médaille d’argent du CNRS distingue moins d’une vingtaine de chercheurs en France pour
l’originalité, la qualité et l’importance de leurs travaux, reconnus sur le plan national et international. La
délégation Rhône Auvergne compte cette année trois lauréats lyonnais :
L’histoire de la Terre revue par les progrès de la datation
Janne Blichert-Toft
Directeur de recherche CNRS
Laboratoire de géologie de Lyon : Terre, planètes et environnement (TPE)
CNRS/Lyon1/ENS de Lyon
© CNRS Photothèque/Cyril Frésillon
Quand la chimie des polymères mène à l’innovation
Bernadette Charleux
Professeur de l’Université Claude Bernard Lyon 1
Laboratoire Chimie, catalyse, polymères et procédés (C2P2)
CNRS/Lyon1/CPE Lyon
Villeurbanne
© CNRS Photothèque/Cyril Frésillon
L’écriture comme fil conducteur
Bernard Lahire
Professeur de l’ENS de Lyon
Centre Max Weber
CNRS/Lyon2/ENS de Lyon/UJM
© CNRS Photothèque/Cyril Frésillon
Cristal, bronze et argent pour la recherche lyonnaise
INVITATION PRESSE
La cérémonie aura lieu
le mardi 18 septembre 2012
de 17h à 19h
Grand Amphithéâtre de l’Université Lyon 2
18 quai Claude Bernard – Lyon 7e
Pour annoncer votre présence ou pour
rencontrer les lauréats :
communication@dr7.cnrs.fr
ou 06 88 61 88 96
www.cnrs.fr
■ La médaille de bronze CNRS récompense le premier travail d’une quarantaine de chercheurs, qui fait
d’eux des spécialistes de talent dans leur domaine. Cette récompense représente un encouragement du
CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes. La délégation Rhône Auvergne
compte cette année quatre lauréats lyonnais.
Des progrès dans les prothèses
Laurent Gremillard
Laboratoire Matériaux : ingénierie et science (MATEIS)
CNRS/INSA Lyon/Lyon 1
© CNRS Rhône Auvergne/Vanessa Cusimano
L’évolution du génome à la loupe
Gabriel Marais
Laboratoire de biométrie et biologie évolutive (LBBE)
CNRS/Lyon 1/INRIA/VETAGRO SUP
© Roberto Keller
Plasticité cérébrale et olfaction
Nathalie Mandairon
Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL)
CNRS/Inserm/Lyon 1/UJM
© CNRS Rhône Auvergne/Vanessa Cusimano
Vers une cryptographie invulnérable
Damien Stehlé
Laboratoire d’informatique du parallélisme (LIP)
CNRS/ENS de Lyon/Lyon 1/INRIA
© CNRS Rhône Auvergne/Vanessa Cusimano
■ Le Cristal du CNRS distingue moins d’une vingtaine d’ingénieurs et de techniciens de la recherche qui,
par leur créativité, leur maîtrise technique et leur esprit innovant, contribuent à l’avancée des savoirs et des
découvertes scientifiques. La délégation Rhône Auvergne compte cette année une lauréate lyonnaise.
La grande aventure de l’IRM
Danielle Graveron-Demilly
Centre de recherche en acquisition et traitement d’image
pour la santé (CREATIS)
CNRS/INSA Lyon/Lyon 1/Inserm
© CNRS Rhône Auvergne/Vanessa Cusimano
www.cnrs.fr
La délégation Rhône Auvergne compte également deux médaillés de bronze clermontois qui feront l’objet
d’une cérémonie à Clermont-Ferrand.
Rappelons par ailleurs que deux autres distinctions nationales sont remises chaque année par le CNRS :
■ La médaille d’or du CNRS distingue l’ensemble des travaux d’une personnalité scientifique qui a
contribué de manière exceptionnelle au dynamisme et au rayonnement de la recherche française. Il s’agit
de la plus haute distinction en France pour des travaux de recherche scientifique. Le nom du lauréat de la
médaille d’or 2012 n’est pas encore connu : cette distinction sera remise en décembre 2012.
■ la médaille de l’innovation du CNRS (créée en 2011) distingue des recherches exceptionnelles sur le
plan technologique, thérapeutique, économique ou sociétal. Les trois lauréats ayant reçu cette distinction
en juin 2012 sont Alain Benoît, physicien des très basses températures (Grenoble), Patrick Couvreur,
biopharmacien (Paris) et José-Alain Sahel, clinicien-chercheur dans le domaine de la vision (Paris-
Londres).

VOIR AUSSI