Énergie

Combustibles nucléaires : l’ASN vigilante sur les sites d’Orano et de Framatome

En dehors des centrales nucléaires de production d’électricité, exploitée par EDF, L’Autorité de Sûreté Nucléaire, contrôle avec sa division de Lyon, les sites industriels mettant en oeuvre des matières fissiles.

La Division de Lyon de l’Autorité de Sûreté Nucléaire a présenté jeudi  le bilan de son activité pour les sites d’Auvergne-Rhône-Alpes mettant en oeuvre des matériaux radioactifs. A côté des quatre centrales nucléaires qui font de la région, la plus nucléarisée en Europe, la filière amont du combustible nucléaire fait l’objet d’un suivi rigoureux par les inspecteurs de l’ASN.

La plateforme Orano  du Tricastin, dans la Drôme est spécialisée dans l’enrichissement de l’uranium , opération qui visent à concentrer l’isotope d’uranium fissile ( utile pour la réaction nucléaire)  en vue de la fabrication de combustible à destination des réacteurs nucléaires.

Les inspections conduites en 2021 sur la plate-forme Orano, permettent à l’ASN de considère que le niveau de sûreté des
installations est en progrès. L’année 2021 a été marquée par le changement d’exploitant prévu par le projet PEARL, l’exploitant unique de la plateforme Orano Cycle devenant Orano Chimie‑ Enrichissement au 1er janvier 2021. L’usine de fluoration de l’uranium (Philippe Coste) a atteint un régime de fonctionnement plus stabilisé en 2021.

L’ASN a mis à jour les prescriptions de l’usine et suivi la poursuite du démarrage des fonctions supports de cette usine. Le nouvel atelier de traitement de déchets Trident de l’Installation Nucléaire de Base 138 a démarré progressivement en 2021. La
construction de la nouvelle installation d’entreposage d’uranium de retraitement, dénommée FLEUR, a débuté en parallèle de l’instruction de son autorisation. L’ASN a poursuivi l’instruction de la demande d’autorisation de création du futur atelier de maintenance des conteneurs (AMC2)  destiné à prendre le relai de l’atelier existant AMC.

Usines Framatome de fabrication de combustibles nucléaires

Les activités d’amont du cycle du combustible nucléaire, comprennent après la production d’un concentré d’uranium fissile à adapté, à conditionner ce combustible dans des éléments destinés à être placés dans les réacteurs des centrales. C’est l’activité de l’usine basée à Romans-sur -Isère, exploitée par Framatome, filiale d’EDF.
En 2021, la construction de la NZU ( Nouvelle Zone d’uranium) s’est poursuivie avec la fabrication et la mise en place des nouveaux équipements ainsi que des premiers essais d’exploitation. L’ASN instruit la mise à jour du rapport de sûreté et les nouvelles règles générales d’exploitation.
En 2021, Framatome a déclaré 6 événements significatifs relatifs à la maîtrise du risque de criticité ont été déclarés au niveau
1 de l’échelle INES, qui permet de classer les incidents nucléaires. Les inspections de 2021 ont permis de vérifier la bonne
tenue des installations lors des travaux d’été et le respect des engagements pris, notamment sur la maîtrise de la maintenance.
En 2022, l’ASN veillera à ce que les règles de gestion des déchets continuent à être déployées et rappelées dans les différentes installations du site.

VOIR AUSSI