Haute-Savoie

Comment une liste citoyenne peut gagner une élection… à Annecy

Fabienne Grébert, tête de liste pour Europe Ecologie les Verts, a fait partie de la dynamique qui a amené une liste à majorité écologiste conduite par François Astorg à la Mairie d’Annecy au printemps 2020. Un récit, mais surtout la description minutieuse d’une démarche politique rare. Pour le moment.

Au mois de juin 2020, les listes Réveillons Annecy et Annecy respire ont gagné l’élection municipales à Annecy, chef-lieu de Haute-Savoie, succédant à Jean-Luc Rigaut. Comme à Besançon, Strasbourg, Poitiers, Bordeaux, et Lyon, la dynamique écologique qui fait bouger la société, a amené aux commandes des élus affichant clairement et fortement leurs objectifs en faveur de l’environnement, leur conviction pour lutter contre le changement climatique.

Il s’agit bien d’une dynamique, et non pas seulement d’un jeu d’appareils ou de partis déjà détenteurs en quelques sorte d’un socle électoral bien établi. Fabienne Grébert explique en détail le processus de formation de la liste, l’organisation des groupes, les forums, les prises de décisions d’étape en étape, en suscitant des propositions, des réflexions, en mobilisant des bonnes volontés. Fabienne Grébert livre les méthodes, les modèles qui ont inspiré la démarche de Réveillons Annecy, en particulier l’exemple de démocratie participative menée à Saillans, en Baronnies, provençales, dans la Drôme. Car les outils existent pour faire émerger des idées, des bonnes volontés, des énergies. Cette démarche donne une force et une légitimité, dans une bonne humeur qui réconcilie avec la politique et pour des coûts sensiblement inférieurs au plafond de dépense autorisé, moins de 79 000 euros, pour un plafond de 236 000 euros.

Comment une liste citoyenne peut gagner une élection, Fabienne Grébert, 110 pages, Editions Yves Michel,9,90 euros

VOIR AUSSI