Infrastructures

Contournement ferré de Lyon Sud : nécessaire pour conserver l’industrie

Contournement ferré de Lyon Sud : nécessaire pour conserver l’industrie

Le Contournement Ferroviaire de l’Agglomération Lyonnaise permet de sortir le trafic marchandise du noeud Ferroviaire Lyonnais. Le projet de Réseau Ferré de France et de l’Etat, connecte aussi le Contournement aux plates-formes industrielles, logistiques, ferroviaires et chimiques de l’agglomération.

Le Contournement Ferroviaire de l’Agglomération Lyonnaise (CFAL) a bien pour objectif de supprimer le fret qui encombre les gares lyonnaises en créant des risques. Mais ce n’est pas un projet contournement qui tangente Lyon sans traverser les secteurs industriels. Il n’a pas pour but le transit, mais veut connecter aux réseaux européens, les plates-formes industrielles, chimiques et ferroviaires, logistiques, des bases en mutation qu’il faut soutenir selon l’Etat.

Le CFAL Sud comprend un tronçon de 24 kilomètres de Grenay, aux rives du Rhône (1,1 milliard d’euros) et le franchissement du Rhône à partir de la plate forme de Sibelin pour environ 400 millions d’euros. Le site du projet réalisé par RFF est très complet. Il est utile, même si la concertation est achevée, mais le projet n’est pas encore bouclé !

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI