Actualités

Croissance presque zéro

La croissance zéro est là. Elle menace comme un spectre plusieurs pays européens, alors que d’autres peuvent être menacés de décroissance, c’est à dire de récession.

Croissance zéro ou presque nulle : l’horizon des sociétés européennes en mal de compétitivité est dessiné pour une longue durée. Une nouvelle croissance s’impose donc.

Elle suppose un surcroit de maitrise de toutes les consommations. Le Parlement européen vient d’adopter une résolution intimant aux états de l’Union d’économiser les ressources, énergétiques, mais aussi non énergétiques, en développant l’éco-conception, le reyclage, les produits à durée de vie plus longue, les biens réparables.

Le nouveau gouvernement français aurait dû s’inspirer de cette démarche en réservant une augmentation de l’Allocation de Rentrée Scolaire, aux familles réellement confrontées à des difficultés.  Une allocation de rentrée ne devrait être allouée, moyennant un système de chèques dédiés par exemple, qu’à des dépenses dédiées à l’activité scolaire, effectuées dans des commerces spécialisés. Les enseignants, qui sont aussi des éducateurs de l’Education Nationale, devraient inciter les jeunes et les familles à consommer mieux.

Mais l’actualité nous montre aussi le retard pris par la France, et qu’elle ne comblera pas dans les cinq ans qui viennent, en matière de transition énergétique. L’Allemagne a battu vendredi et samedi, un record mondial de production photovoltaïque.

La France n’a pas encore amorcé le débat sur une esquisse de transition. Les industriels des énergies renouvelables demandent des mesures pour relancer leurs filières, et soutenir une industrie dont une bonne partie des emplois a été supprimée depuis un an et demi.

Alors que des dépenses de relance de la consommation et d’alourdissement du coût du travail ont été rapidement annoncées, aucune mesure même symbolique n’est encore annoncée pour les énergies renouvelables. C’est pourtant de là que viendra la vraie croissance, et non de la consommation importatrice.

Et si nos voisins d’Outre Rhin avaient raison ?

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI