Mobilité

Dans le cadre des élections municipales de Bron, Elisabeth Brissy Queyranne, présente ses propositions pour le logement, l’environnement, les transports

– 1 En matière de finances, quels sont vos engagements pour les taux et pour les rentrées fiscales ?

J’ai pris l’engagement de ne pas augmenter les taux d’imposition sur la ville de Bron. Cela passe par un double effort d’économie sur le fonctionnement afin de retrouver des marges de manœuvre et de modération de l’investissement pour éviter d’alourdir la dette. L’Etat réduit ses concours aux collectivités locales. Cela impose des choix pour une gestion sobre. Diminutions des indemnités des élus, réduction des frais de communication et de réceptions, révision des contrats de locations et de prestations.

– 2 Sur quelles compétences la Ville doit-elle se concentrer ?

Dans le cadre du Grand Lyon la ville n’exerce pas la plénitude des compétences dévolues traditionnellement à une commune. La priorité doit être donnée à l’éducation,  tant dans l’encadrement périscolaire lié à la réforme des rythmes éducatifs, que dans l’entretien du patrimoine des écoles, et la place du numérique. En matière de sécurité, Bron a été classé au 11ème rang sur 12 villes du Grand Lyon par Lyon Capitale : la commune dépense deux fois moins sur ce poste que la ville de Saint Priest. Je m’engage notamment à développer un réseau de vidéo surveillance et à doubler les effectifs de la police municipale.

– 3 Politique en matière de logements :  Comment assurer une production plus adaptée à la pluralité des budgets?

Je veux réviser le PLUH qui favorise la densification de la ville et la réduction de l’habitat pavillonnaire qui constitue l’identité de Bron. La ville compte 31 % de logements sociaux et ce chiffre ne comprend pas les copropriétés comme à Terraillon qui peuvent s’assimiler à du logement social. Mon objectif est donc de favoriser les logements pour les classes moyennes, des logements de qualité, dont 5 % du budget sera consacré aux espaces jardinés et aux abords. Je souhaite aussi faire une place aux logements intergénérationnels liées à la présence d’étudiants sur la ville.

– 4 En matière d’énergie, quelles sont les actions envisagées non seulement sur le patrimoine de la Ville, mais aussi en direction du patrimoine de logements privés, les copropriétés ?

L’Agenda 21 doit trouver sa traduction effective d’abord dans le patrimoine municipal. En ce qui concerne les logements, notre action se développera autour de 3 axes.

 – Améliorer l’information des propriétaires occupants pour les inciter à s’engager dans des travaux d’économies d’énergie.

– Solliciter les financements pour la réhabilitation des logements sociaux, notamment à PARILLY.

– Soutenir les opérations sur les copropriété privées dans le cadre des dispositions de la future loi sur la transition énergétique.

– 5 Transports : la qualité de l’air pose régulièrement problème à Bron, en particulier  près de l’autoroute,  comme dans de nombreuses autres villes, quelles actions prévoyez-vous ?

Plusieurs actions doivent être envisagées qui ne dépendent pas directement de la ville :

– implantation de stations VELOV (GRAND LYON)

– réduction de la vitesse sur l’autoroute A 43 et le boulevard Laurent Bonnevay (Préfet)

– Limitation du trafic de l’aéroport à son niveau actuel dans le cadre du plan d’exposition au bruit (Préfet)

– 6 Transports : quelles actions supplémentaires en matière de modes doux ?

– revoir les itinéraires vélos, en pistes cyclables afin d’assurer leur continuité, maintenir une largeur correcte des trottoirs qui sont systématiquement réduits à 1,40 mètres dans les zones de construction (Parilly, Rebufer). Flécher pour inciter les voitures à stationner aux parkings périphériques de la ville en lien avec le réseau des transports en commun.

– 7  Quelle doit être la place de Bron, dans la future métropole , mais aussi dans le pôle métropolitain ?

Bron a perdu son statut et son poids dans le Grand Lyon. Je veux une métropole équilibrée, plus proche des citoyens. Chaque commune doit apporter sa spécificité, sa différence, ses atouts : je serai très vigilante sur le rééquilibrage de l’agglomération. Il n’est pas admissible que l’on densifie deux fois plus à l’Est qu’à l’Ouest.

VOIR AUSSI