Risques sanitaires

David Kimelfeld : la crise sanitaire transforme notre monde

Face à une épidémie qui touche profondément la société, le président de la Métropole de Lyon lance un appel à la mobilisation générale des acteurs locaux avec l’État.

David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon. ©1990SL CC BY-SA 4.0

« La crise sanitaire est en train de transformer notre monde. » C’est ce que pense David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, qui a mis en place une cellule de crise, une réserve métropolitaine et un budget d’urgence. « Le pic est encore devant nous, ce serait une grave erreur de relâcher nos efforts. Il faut au contraire intensifier et approfondir notre action et surtout la coordination de tous les acteurs institutionnels et ceux qui luttent sur le terrain, clé de la réussite de notre combat commun. »

Une cellule de travail est mise en place, élargie à des acteurs de terrain. Cette action et l’association de tous sont capitales et le seront pour préparer les étapes ultérieures comme celle, le temps venu, du dé-confinement progressif et de l’éradication de la maladie.

Un Comité de relance ouvert à tous

Un comité métropolitain de relance (CMR) a été mis en place pour préparer ensemble le rebond du territoire. Il rassemblera élus, représentants syndicaux, acteurs économiques et associatifs, personnels soignants et aidants, femmes et hommes mobilisés dans les circuits d’alimentation ou les services essentiels. Il fonctionnera avec les services de l’État, tous les acteurs du territoire et les collectivités partenaires.

« Cette coordination opérationnelle à tous les niveaux, celui de l’urgence puis celui de la refondation, permettra d’organiser le soutien à la vie économique et sociale dont nous avons tous besoin. »

Le CMR proposera des actions pour prévenir les faillites, soutenir les populations les plus fragiles et relancer la dynamique du territoire sur tous les plans. Il participera à la refondation d’une collectivité, avec en particulier une capacité nouvelle de résistance aux crises.

 

VOIR AUSSI