1. Accueil
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Formation
  6. >
  7. De l’électricité verte...

De l’électricité verte « made in Ecole des mines » pour le festival « Planète couleurs »

Ce festival s’efforce de promouvoir depuis une trentaine d’années, une forme de tourisme et d’aventure  respectueuse de l’environnement et de la planète, privilégiant le contact humain, les échanges équitables, et les modes de déplacement doux…

En plus des expositions de photos, conférences et animations, une vingtaine de films de voyage et d’aventure sont cette année au programme , dont un quart pourront être projetés grâce à de l’électricité verte produite sur le lieu même du festival. 

L’idée est partie d’un projet de l’Ecole des Mines de Saint-Etienne, dont les locaux sont voisins du centre des congrès où se déroule le festival, et qui en est partenaire depuis déjà plusieurs années. Un groupe de sept élèves de première année  du cycle d’ingénieur civils des mines a choisi d’y consacrer son module “gestion de projet”, qui s’inscrit obligatoirement dans la scolarité de l’année. Les élèves mineurs ont développé ce cas pratique depuis la définition du projet, la recherche de partenaires, le plan de financement, jusqu’à la phase opérationnelle et à la communication autour de l’événement. 

Avec l’aide d’un technicien de l’école, Marc Robert, et partant de zéro, ils ont conçu la machine qui va produire l’électricité: une sorte de home-trainer géant groupant quatre vélos et relié à un alternateur (récupéré sur un vieux groupe électrogène!) lui même relié à un onduleur alimentant le vidéo-projecteur d’une des salles de projection. Compte tenu de l’effort de pédalage intense que va nécessiter ce dispositif au moins 12 cyclistes vont se relayer par courtes périodes de quelques minutes . Outre une équipe d’élèves de première année, sont aussi prêts à relever le défi une équipe du fournisseur d’électricité verte Enercoop, une équipe de l’association stéphanoise de promotion du vélo Ocivélo, une équipe du point -info énergie de la Loire Héliose et une équipe de la télé locale TL7, plus quelques étudiants de STAPS sollicités en renfort. Et les réalisateurs dont les films seront projetés grâce à ce dispositif seront aussi invités à donner quelques coups de pédales afin de mieux prendre conscience de la consommation d’énergie que représente une simple projection.

Renseignements sur le projet: Hugo Bonnet : bonnethu@gmail.com  ou Laure Dieulouard , l.dieulouard@planete-couleurs.com . Site du festival: www.planete-couleurs.com

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163
Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Bienvenue !

Connectez-vous à votre compte

Récupérez votre mot de passe

Veuillez entrer votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.