Construction et aménagement

Défrichement de l’artère gazière du Val-de-Saône : L’AE demande une meilleure étude d’impact

Défrichement de l’artère gazière du Val-de-Saône : L’AE demande une meilleure étude d’impact

L’Autorité Environnementale demande à GRTgaz de préciser l’étude sur l’impact et sur les compensations.

Le projet « artère du Val de Saône », maillon de la « dorsale gazière » Dunkerque – Fos-sur-Mer, comprend une canalisation de gaz naturel de 187 km environ – objet d’un précédent avis de l’AE et des installations annexes (aménagement de stations de compression et d’interconnexion,postes de sectionnement, déviations de canalisations enterrées, déplacement d’un poste de distribution publique).  Le projet traverse les départements de l’Ain, de la Saône et Loire, de la Côte d’Or et de la Haute Marne.

Le projet doit faire l’objet d’une autorisation de défrichement. Eu égard à sa  superficie totale de plus de 41 hectares, le défrichement est soumis à étude d’impact obligatoire et doit faire l’objet d’un nouvel avis de l’Autorité environnementale  puis d’une enquête publique.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI