Agriculture durable

Foire de Beaucroissant : la voie étroite de l’agro-écologie

Foire de Beaucroissant : la voie étroite de l’agro-écologie

Directive nitrates, prédations du loup, Projet agro-environnemental et climatique, loi d’Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt, comme à l’accoutumée l’inauguration de la plus ancienne et plus importante foire rurale de France, la foire de Beaucroissant en Isère, a servi ce vendredi de tribune aux élus et représentants du monde agricole, qui au final pourraient s’accorder sur une solution intégrant les intérêts de tous. Explications.

A entendre Christian Nucci, vice-président du Conseil général de l’Isère en charge de l’Agriculture, les acteurs du monde agricole, tout du moins dans le département, ne se porteraient pas si mal. Un relatif consensus semble se dégager sur la question. De même la loi d’Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt, que l’Assemblée nationale a votée jeudi dernier comme l’a rappelé la députée EELV Michèle Bonneton, semblerait elle aussi accorder les principaux intervenants présents sur la tribune inaugurale de la foire de Beaucroissant.

Alors toutes les difficultés, les mésententes entre agriculteurs et défenseurs de l’environnement seraient-elles aplanies ?

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI