1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Grenoble veut végétaliser l’espace...

Grenoble veut végétaliser l’espace public

C’était l’engagement n°41 de la campagne municipale d’Éric Piolle : végétaliser la ville pour y améliorer la qualité de vie et développer la biodiversité.

Sous l’impulsion de Lucille Lheureux, adjointe aux Espaces publics et à la Nature en ville, cet engagement deviendra bientôt une réalité. La délibération présentée lors du Conseil municipal du 20 octobre dernier donnera aux Grenoblois la possibilité de réaliser et d’entretenir des plantations sur la voie publique (en pied de bâtiment, en limite de propriété ou en pied d’arbre…). Enveloppe allouée pour la première année : 150 000 € en investissement (travaux de fosses, jardinières…).

Dans le cadre de cette expérimentation, les initiatives des Grenoblois seront soutenues et encadrées par les services de la Ville. Un guide sera diffusé afin de les accompagner dans la réalisation de leur projet. Il expliquera notamment les démarches à suivre pour pouvoir participer à cette végétalisation de l’espace urbain. Les demandes seront instruites selon la méthode suivante :

– le demandeur s’adresse à son antenne de secteur pour s’informer et faire sa demande ;

– les services techniques étudient la faisabilité de la demande (au regard des règles d’accessibilité, des réseaux…) ;

– lorsque la demande est acceptée, le riverain signe la charte d’entretien des espaces verts indispensable pour assurer la pérennité du fleurissement et identifier les responsabilités de chacun ;

– la Ville effectue ensuite (à sa charge) les travaux de fosse et fournit les éléments de base permettant l’entretien des plantations ;

– la Ville délivre enfin une autorisation temporaire d’occupation du domaine public sous réserve de respect de la charte d’entretien et du guide de végétalisation.

Les résultats de cette démarche expérimentale seront présentés dans deux ans. Ils permettront d’adapter si nécessaire le projet pour l’améliorer. Leur évaluation se basera sur trois indicateurs : le nombre d’espaces créés (par secteur et par an), le type d’espaces modifiés (existants ou créés après travaux) et le mode d’organisation du jardinage (individuel ou collectif).

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Connection

Connexion à votre compte

Récupération de votre mot de passe

Merci de saisir votre identifant ou votre adresse email