Actualités

Les 4e Journées Industrielles Méthanisation à Chambéry les 4 et 5 Novembre 2014

Dans la transition énergétique, le biogaz est une des pistes pour trouver localement des solutions. Alors qu’il n’y a aujourd’hui que 150 installations en France, contre 7 000 en Allemagne, ces 4e JIM auront pour objet de combler ce déficit d’expérience, en rassemblant professionnels et experts français et étrangers.

La méthanisation appelée encore  « biogaz » ou “digestion anaérobie”, est la transformation de la matière organique (matière produite par le vivant) en un biogaz composé principalement de méthane et de gaz carbonique. C’est une transformation largement répandue dans la nature et que l’homme  a domestiqué tout d’abord,  pour éliminer des pollutions, mais depuis des dizaines d’années en Europe, (mais uniquement depuis… 2006 en France), pour faire de l’énergie à partir des déchets.

Retard industriel

La France a pris un gros retard industriel pour l’implantation des unités de méthanisation et ce sont principalement les industriels des pays voisins (Allemagne notamment) qui implantent leurs unités dans notre pays.  Le marché est très important principalement pour les fermes ou les agriculteurs ajoutent cette activité à leur métier. Il est prévu 1000 unités pour 2020 !

Les journées industrielles méthanisations ont pour but principal de diffuser les informations sur les mises en œuvre industrielles de cette technologie auprès des personnes impliquées dans la filière et c’est pourquoi les interventions se font en français.  Il est important que les personnes étrangères venant de pays ou le « biogaz » est implanté depuis longtemps participent à ces journées pour apporter leurs expertises, leurs témoignages.

Cette année, c’est plus de 32 communications qui seront faites et qui parleront d’innovations, de retour d’expériences, de technologies, de réglementations… par des intervenants d’Allemagne, des Pays-Bas, du Canada, de Chine…mais principalement venant de la France entière.

Cette année les organisateurs ont souhaité inviter les étudiants, et les demandeurs d’emploi intéressés par cette filière, à participer à ces journées (gratuitement).

De la recherche à la pratique

Si les publications faisant état de la recherche et du développement de la méthanisation abondent, les applications industrielles de la méthanisation sont, elles, très peu documentées.

Elles sont pourtant, via l’exemple, le principal moteur de diffusion d’une technologie. La première installation est toujours un challenge, et celles qui suivent le restent encore souvent de par la variabilité des matières premières à traiter dans l’espace et dans le temps. Pourtant les consultants, les constructeurs et les exploitants des digesteurs accumulent une solide expérience, un savoir-faire, qui ne sont que rarement publiés et échangés. Cette diffusion d’informations, comme le partage de cette expérience, est au cœur de ces journées industrielles. Elles ont pour but de montrer, via la présentation de réalisations industrielles et de pilotes, ce qui peut être fait dans les différents domaines : eaux usées industrielles, traitement des boues de station d’épuration, déchets agricoles et ménagers, Cultures Intermédiaires à Vocation Energétique (Cive)…

La méthanisation dans le secteur agricole

L’accent sera mis principalement sur les unités de méthanisation (prétraitements, technologies, devenir des digestats et des effluents, règlementation, économie…), quels que soient leurs domaines d’application, et sur les approches technologiques originales. Les retours d’expériences positives, tout comme les problèmes rencontrés, seront au cœur de ces journées.

Celles-ci sont destinées à tous ceux qui souhaitent s’informer sur les différentes applications de la méthanisation et à ceux qui veulent présenter et partager leur savoir-faire dans ce domaine. Elles sont bien-sûr ouvertes aux représentants de pays étrangers (Suisse, Belgique, Canada, pays d’Afrique…) et seront exclusivement d’expression française. Il est prévu de mettre en place des sessions sur les déchets et les effluents.

 

Thèmes abordés

Connaissance des écosystèmes microbiens industriels (inhibition, activation…) ; Prétraitements ; Caractéristiques des intrants et des digestats ; Traitement des effluents industriels ; Traitement des résidus municipaux, agricoles, industriels ; Purification du biogazo Exploitation et conduite des digesteurs; Traitement et utilisation du biogaz ; Règlementation ; Aspects économiques ; Innovations industrielles ; Pilotes industriels.

Comité d’organisation

Moletta René (Moletta Méthanisation) ; Lessard Lucie (Moletta Méthanisation); Tricot Lionel (Rhônalpénergie-Environnement) ; Arnaud Thierry (Veolia Water)

Comité scientifique

Moletta René (Moletta Méthanisation); Lettinga Gatze (Lettinga Associate Foundation (LeAF) – Pays-Bas); Arnaud Thierry (Veolia Water); Koettner Michael (IBBK – Allemagne); Polanco Fernando (Université de Valladolid – Espagne); Steyer Jean-Philippe (LBE Narbonne); Ribeiro Thierry (LaSalle Beauvais); Buffière Pierre (INSA Lyon); Tricot Lionel (RAEE); Hamdi Moktar (INSAT Tunis – Tunisie); Germain Patrick (INSA Lyon); Camacho Patricia (GDF Suez); Torrijos Michel (LBE INRA); Bernet Nicolas (LBE INRA); Fruteau Hélène (Méthaconsult – Suisse); Labeyrie Pierre (ARIA); Van Lier Jules (Université de technologie de DELFT – Pays-Bas); Lema Juan (Université de Santiago de Compostela – Espagne); Guiot Serge (Conseil National de Recherches – Canada).

Contact  rene.moletta@yahoo.fr  Tél. 06 23 05 20 22 www.moletta-methanisation.fr

VOIR AUSSI