Actualités

De l’électricité 100% verte pour la SDH à Grenoble

La Société Dauphinoise pour l’Habitat (SDH) et EDF Commerce Rhône-Alpes Auvergne viennent de signer une convention de partenariat, qui va permettre au bailleur social isérois de ne consommer que de l’électricité d’origine renouvelable.

Gérard Poncet, président de la SDH et Frédéric Rolland, directeur général, Francis Pillot, directeur d’EDF Commerce Rhône-Alpes Auvergne marché des Collectivités territoriales et Solidarité et Fany Fourment, attachée commerciale EDF, viennent de signer la convention de partenariat [Photo SDH]
Gérard Poncet, président de la SDH et Frédéric Rolland, directeur général, Francis Pillot, directeur d’EDF Commerce Rhône-Alpes Auvergne marché des Collectivités territoriales et Solidarité et Fany Fourment, attachée commerciale EDF, viennent de signer la convention de partenariat [Photo SDH]

« A travers l’offre Equilibre d’EDF, à laquelle la SDH [1] vient de souscrire, nous allons pouvoir participer au développement des ENR » annonce Frédéric Rolland, directeur général de la SDH. Concrètement la SDH achète 12 000 certificats d’économie d’énergie (CEE) collectivités, qui correspondent au 12 millions de KWh d’électricité consommés chaque année, dans les parties communes des immeubles et bureaux gérés par le bailleur social.

En contrepartie, EDF s’engage à produire la même quantité d’électricité d’origine renouvelable et à l’injecter dans le réseau. Dans les Alpes celle si provient majoritairement de source hydraulique. Sur les 15% d’ENR produits par l’énergéticien, 13% proviennent de l’hydraulique. L’opération est garantie par l’organisme financier Powernext, qui atteste de l’origine des KWh, « il s’agit de ne pas vendre plus d’offre verte, que nous n’en produisons » explique Francis Pillot, directeur d’EDF Commerce Rhône-Alpes Auvergne marché des Collectivités territoriales et Solidarité.

Engagements dans la transition énergétique

Ce n’est d’ailleurs, dit-il, qu’un des nombreux engagements du groupe dans les économies d’énergie. A Grenoble en particulier, où les différentes entités et filiales comptent 1400 emplois, EDF a travaillé au côté de la Compagnie de Chauffage  dans l’opération d’isolation des logements Mur-Mur.

A Lyon des appartements témoins ont été financés pour apprendre les éco-gestes aux foyers souffrant de précarité énergétique. Et deux autres appartements sont prévus pour démontrer l’intérêt de la réhabilitation et présenter un logement passif, ceux-ci à vocation pédagogique en direction des personnels des entreprises prestataires et des locataires.

Le résultat, c’est que les consommations ont tendance à baisser. Après réhabilitation, on peut aller jusqu’à diviser par 3 les consommations. Sur l’opération le Village 2 à Echirolles, on a observé le passage de 180 KWh à 80 KWh par m2.

C’est d’ailleurs cette opération de réhabilitation du Village 2, qui a valu à la SDH d’être nommée pour le trophée européen Erhin (European Responsible Housing Initiative), dont les lauréats seront dévoilés début octobre.

La SDH a également signé cet été une convention avec la Frapna de l’Isère, qui va l’accompagner dans une démarche de protection de la biodiversité en zone urbaine. De même la SDH va livrer prochainement 30 logements sociaux entièrement passifs, dans le cadre du programme de réhabilitation de l’ancien site Kiss, l’Orange Bleue.

Ce sont différentes façons pour le bailleur social de montrer son engagement dans la responsabilité sociétale.

[1] La Société Dauphinoise pour l’Habitat (SDH) est aujourd’hui la première Entreprise Sociale pour l’Habitat sur le département de l’Isère. Présente dans 135 communes, elle gère un patrimoine de plus de 18 000 logements. www.sdh.fr

 

VOIR AUSSI