1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. BGene, start-up biotech grenobloise...

BGene, start-up biotech grenobloise 100% féminine

La jeune entreprise grenobloise, dont l’équipe est entièrement composée de femmes, est experte en ingénierie génétique et biologie de synthèse. Elle propose depuis son lancement en début d’année 2014 l’élaboration de souches bactériennes sur mesure.

BGene, a pris son envol en février 2014, après 2 ans d’incubation au sein de Floralis, filiale de valorisation de l’Université Joseph Fourier et de Gate1, Grenoble Alpes Technology and Entrepreneurship, l’incubateur grenoblois.

Implantée au cœur du domaine universitaire de Grenoble, la nouvelle entreprise propose aux secteurs industriel et académique un service innovant d’ingénierie génétique personnalisée de microorganismes.

Les bactéries rendent de nombreux services aux entreprises de bio-production, leur permettant de produire, en utilisant des ressources renouvelables, des molécules d’intérêt thérapeutique et industriel tout en limitant l’utilisation de pétrole traditionnellement utilisé jusqu’ici dans l’industrie chimique. Les services de l’entreprise se déclinent en différents niveaux de réalisation, allant de la customisation de microorganismes déjà existants à la réalisation de nouvelles souches sur mesure selon les besoins du client.

Technologie innovante, nombreux domaines d’application

L’équipe de BGene dispose d’un savoir-faire et d’une expertise uniques dans le domaine de la génétique et de la biologie moléculaire. Les technologies de pointe employées permettent de transformer sur mesure le génome de bactéries de façon efficace, précise et personnalisée. Les outils originaux développés et brevetés en 2011 par le Dr Caroline Ranquet, directrice scientifique de l’entreprise, rendent possible la modification du génome de bactéries comme Escherichia coli (E. coli) en ne laissant aucune trace ni résistance aux antibiotiques, optimisant la stabilité et la précision des modifications apportées.

Les bactéries ainsi modifiées produisent alors toutes sortes de composés : acides aminés, anticorps, molécules à visée thérapeutique (médicaments, antibiotiques, vaccins anti-cancer…), ou industrielle (chimie verte, arômes, fragrances, plastique, biocarburants, etc.). L’entreprise développe ainsi un service utile à de nombreux secteurs d’activité : environnement, bio-production, santé, énergie, chimie… BGene est également partenaire de plusieurs équipes académiques de recherche renommées (UJF, Inria, CNRS, Inserm).

Un destin guidé par l’Université

Composée de 3 salariées, toutes trois issues de l’Université Joseph Fourier, la jeune entreprise a fait ses premiers pas en décembre 2011 en tant que Business Unit au sein de Floralis et incubée par Gate1. Elle a pu connaître ses premiers clients de renom comme Sanofi-Pasteur et Déinove, ce qui a permis à BGene de dégager de premiers chiffres d’affaires et de préparer ainsi son essaimage. L’obtention du  prix 2013 de la BPI (anciennement Oseo) « création d’entreprise innovante » ainsi que d’un prêt d’honneur du « Réseau Entreprendre Isère » a permis à BGene Genetics SAS de voir le jour en février 2014.

Pour en savoir plus : Marie-Gabrielle Jouan, PDG de BGene – 04 56 52 08 76 / 06 60 85 39 31

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Connection

Connexion à votre compte

Récupération de votre mot de passe

Merci de saisir votre identifant ou votre adresse email