Science

Des matériaux biosourcés pour l’impression 3D d’objets complexes

Des matériaux biosourcés pour l’impression 3D d’objets complexes

Imprimer en 3D des formes complexes avec un matériau 100 % cellulosique en lieu et place des thermoplastiques habituellement utilisés est désormais possible : c’est ce qu’a démontré Camille Thibaut dans le cadre d’une thèse de doctorat de l'université Grenoble Alpes.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI