Actualités

Pour les Centristes la dette de Rhône-Alpes est sous-estimée de 300 millions

« La préparation de l’assemblée plénière régionale de cette fin de semaine, principalement consacrée à l’examen des orientations budgétaires pour 2010 a donné l’occasion à Thierry CORNILLET, président du groupe du Centre, d’interpeller le Président du Conseil régional, par courrier en date du 16 octobre dernier, sur la question du volume réel de la dette supportée par la collectivité régionale.



L’exécutif persiste en effet à ne pas vouloir intégrer dans le volume cumulé de la dette pour 2009 et 2010 le coût des deux crédit-bails contractés en 2007 et 2008 au titre du renouvellement du matériel ferroviaire.


Suite à une première interpellation intervenue en juin 2009, lors de la présentation du compte administratif 2008, la majorité régionale avait été contrainte d’ajuster le montant de la dette en tenant compte du coût du crédit-bail, ce qui avait occasionné une inscription supplémentaire de 147 millions d’euros sur le seul exercice 2008, soit 12% de dette en plus (dette réelle portée de 1221 à 1368 millions d’euros).



Comme le souligne dans son courrier Thierry Cornillet : « Il est probable qu’une somme au moins équivalente devra être ajoutée sur le bilan de la dette 2009 comme sur celui de l’exercice 2010, soit quelque trois cents millions de dette supplémentaire.



Le groupe du Centre attend que l’exécutif régional nous présente dès que possible les chiffres complets de la dette régionale, préalable à une juste et complète évaluation par nous-mêmes comme par l’ensemble des Rhônalpins de la gestion de la Région assumée par la majorité actuelle»


Le titre et le chapeau sont de la rédaction d’Enviscope.



VOIR AUSSI