Environnement

Deux publications d’AMORCE sur les mâchefers

AMORCE ‘ association de collectivités active dans le domaine des déchets et de l’énergie) a réalisé une enquête nationale auprès des maîtres d’ouvrages d’unités d’incinération et de plateformes de maturation des mâchefers pour un état des lieux approfondi de la gestion des mâchefers en France.

L’incinération d’une tonne de déchets non dangereux produit en moyenne 200 à 250 kg de résidus dits mâchefers. Après déferraillage, maturation et élaboration, les mâchefers peuvent devenir des matériaux alternatifs de qualité, utilisables en travaux publics. En 2010, 14 millions de tonnes de déchets ménagers et assimilés ont ainsi été incinérées en France, produisant environ 3 millions de tonnes de mâchefers.

La réglementation sur les mâchefers d’incinération de déchets non dangereux a évolué. L’arrêté relatif au recyclage des mâchefers du 18 novembre 2011 en application depuis le 1er juillet 2012, renforceles critères d’acceptation pour l’utilisation des mâchefers en technique routière.

 Entre 2010 et 2011, le taux de mâchefers effectivement valorisés a légèrement diminué (61% en 2011) tandis que la proportion de mâchefers valorisables n’ayant pu être valorisés a augmenté (27% en 2011). La synthèse de l’enquête détaille également les blocages identifiés (concurrence avec d’autres matériaux, diminution du nombre de chantiers, méconnaissance de certains maîtres d’ouvrage et entreprises de travaux publics, …) et les solutions mises en place par les collectivités productrices de mâchefers.

AMORCE a réalisé un sondage auprès des Conseils Généraux, afin de savoir dans quelle proportion les mâchefers élaborés sont utilisés dans les travaux publics.

Réservées aux adhérents d’AMORCE, ces deux publications sont téléchargeables sur le site Internet d’AMORCE

VOIR AUSSI