Environnement

Difficile mise en place pour le futur CESER Auvergne Rhône-Alpes

Difficile mise en place pour le futur CESER Auvergne Rhône-Alpes

Le futur Conseil économique social et environnemental régional d’Auvergne-Rhône-Alpes sera confronté à un sacré défi.  Il faudra trouver des méthodes pour faire venir et travailler les élus de 12 départements.

La présidente du CESER Rhône-Alpes Sybille Desclozeaux, aurait souhaité que la fusion se déroule rapidement, en quelques mois. Les Auvergnats n’étaient pas pressés et auraient bien vu une transition de deux ans. Sybille Desclozeaux a fait passer l’idée d’un transition courte. Mais la transition relativement rapide risque de ne pas suffire pour régler les problèmes.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI