Actualités

Diner des Sommets de Laurent Wauquiez: le groupe des écologistes alerte la Chambre des Comptes et le Procureur

Après la révélation par Médiapart des Dîners des sommets : le groupe des écologistes émet  un signalement auprès de la Chambre Régionale des Comptes et auprès du Procureur de la République.

 ” L’austérité à l’encontre des acteurs associatifs, des lycées, des espaces naturels, des usagers des TER avec la hausse des tarifs n’atteint donc pas le train de vie hors sol du président de région qui préserve ce confort de l’entre-soi, financé par le contribuable. ” constate dans un communiqué le groupe Ecologiste au Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes réagissant aux informations publiées par le site Médiapart sur l’organisation par Laurent Wauquiez de ” diners des Dommets” auquel il état le seul élu à participer.

 

À une époque où les Françaises et Français vivent une dégradation de leurs conditions de vie, ces dîners témoignent d’une déconnexion totale avec le réel et nous interrogent sur la capacité du président de région à comprendre le quotidien et les besoins des  habitantes et habitants de notre région.

Le Groupe Ecologiste demande ” solennellement à Laurent WAUQUIEZ, président de région :

  • La transparence sur le coût de ces dîners, par la publication sur le site de la région des documents demandés
  • La transparence sur le motif de ces dîners et la justification de l’absence d’autre membre du conseil régional ;
  • Le remboursement de ces sommes indécentes en période de crise et alors même que l’exécutif mène une politique d’austérité en matière de subventions au monde associatif et d’aides aux personnes précaires.

Médiapart a révélé hier l’organisation des  « dîners des sommets », visant à réunir dans un lieu de prestige des personnalités influentes autour de Laurent WAUQUIEZ, seul élu du conseil régional présent à cet événement, et sans publicité. Le premier « dîner des sommets » aurait rassemblé au printemps une soixantaine de convives à l’Institut Paul-Bocuse, près de Lyon. La deuxième édition, à laquelle s’est intéressé Mediapart, s’est tenue le 23 juin au château de La Chaize, dans le Beaujolais, pour un coût d’environ 100 000 €, soit 1 100 € par convive.

Aucune information n’a été donnée aux  élus du Conseil régional sur ces événements. Le groupe écologiste  a demandé par écrit ce jour au conseil régional la transmission pour chacun de ces événements des actes et décisions de l’ordonnateur accompagnés des justificatifs (factures, conventions, listes de convives, menus, etc.).

VOIR AUSSI