Biodiversité

Drôme : augmentation des attaques du loup en 2020

Le comité départemental Loup de la Drôme, réuni vendredi sous la présidence de Camille de Witasse-Thezy, sous-préfète de Die, a dressé le bilan au 30 septembre des attaques survenues depuis le début de l’année, soit 162 attaques indemnisées représentant 435 victimes.

Loup ©Musicaline (CC BY-SA 4.0)

Ces chiffres sont en hausse par rapport à la même période de 2019, bien que les moyens de protections soient toujours plus importants, confirmant l’expansion du loup dans le département sur des territoires nouveaux. À la demande de l’administration, pour faire face à des situations d’attaques répétées, cinq loups ont été abattus en Drôme depuis le début de 2019 par la louveterie, dans le cadre de tirs de défense renforcée.

Les campagnes de hurlements provoqués et les indices relevés ont permis de déceler la présence d’une nouvelle zone de présence permanente du loup constituée en meute dans le Diois. D’un point de vue réglementaire, l’arrêté portant zonage communal du département pour 2020 vis à vis des différentes options de protection des troupeaux accessible aux éleveurs a été modifié plusieurs fois jusqu’à fin mai, permettant d’augmenter les niveaux de protection dans les communes nouvellement classées ou surclassées, et de prendre en compte un nouveau zonage en cercle 3 finançant l’acquisition de chiens de protection.

VOIR AUSSI