Auvergne-Rhône-Alpes

Drôme : un loup abattu par un tir de défense

Un loup mâle adulte en situation d’attaque sur le troupeau ovin d’un éleveur de la commune de GIGORS et LOZERON, dans la Drôme, a été abattu dans la nuit du 7 au 8 mars ans le cadre d’un tir de défense renforcée réalisé par les Lieutenants de louveterie. Il s’agit du septième animal abattu en France depuis le début de 2022, et du deuxième animal abattu dans le Département de la Drôme.

Dans le cadre du plan loup défini par l’arrêté du 23 octobre 2020 fixant les conditions et limites dans lesquelles des dérogations aux interdictions de destruction peuvent être accordées par les préfets concernant cette espèce et fixant un plafond national de
118 spécimens. Ce tir est venu en complément des mesures de prévention contre la prédation du loup mises en œuvre par l’éleveur pour la protection de son troupeau domestique, alors qu’il avait subi au cours des douze derniers mois au moins 7 attaques imputables au loup sur la commune de Gigors, Lozeron et de Léoncel , attaques ayant causé la mort de
11 ovins et d’un veau.

VOIR AUSSI