Environnement

Eau et énergie: mission au Mali pour des pme régionales

L’association ADEA, qui développe les échanges économiques entre la France et l’Afrique, en particulier la prospection des marchés d’Afrique francophone par des entreprises françaises et européennes, surtout des pme, organise en partenariat avec le Ministère de l’Energie et de l’Eau du Mali la deuxième édition africaine du Forum EURAFRIC « Eau et Energie en Afrique » qui se déroulera à Bamako du 25 au 28 janvier 2011. La première édition africaine du Forum s’était déroulée au début de 2010 à Brazzaville.
Le dernier forum Eurafric tenu à Lyon avait lancé l’idée d’une mise en place de clusters (groupements d’entreprises) dans les secteurs de l’eau et de l’énergie dans deux régions de l’Afrique francophone. L’idée est de s’inspirer des coopérations nouées en France par des entreprises dans le cadre de pôle de compétitivité. L’objectif est de permettre à des entreprises africaines de mieux répondre à la demande régionale et internationale en unissant leurs forces.
Aujourd’hui, les marchés africains francophones sont très morcelés, souvent encore nationaux, contrôlés par des entreprises publiques, et les entreprises locales ont du mal à être présentes sur les marchés financés par des bailleurs de fonds internationaux (Banque mondiale, Europe).
Or l’objectif est bien de développer un tissu d’entreprises africaines, afin de réaliser des transferts de compétences et de créer des emplois en répondant à la demande locale.
L’Afrique francophone, même si elle affiche des taux de croissance sensiblement inférieurs aux pays anglophones a des atouts, en particulier des potentiels énergétiques importants ( soleil, biomasse, hydraulique) et des recettes qui peuvent provenir pour certains pays de l’exportation de matières premières. L’important est aussi de transférer des modes d’organisation efficaces au niveau des pouvoirs publics afin de faciliter l’avancement de projets qui sont nombreux mais sont parfois lents à voir le jour.

Le programme du Forum Eurafric de Bamako comprendra une conférence sur les pôles de compétitivité et clusters Eau et Energie en Afrique. La rencontre permettra de définir les modalités d’une appropriation par les institutions africaines du concept « Pôle de Compétitivité et Clusters ». Un plan d’action devrait être mis en place pour pays de la sous-région. Au programme aussi des tables rondes thématiques, des rencontres professionnelles, des réunions autour de projets, un espace d’exposition (40 entreprises européennes et 20 africaines) et des visites de sites industriels (barrages, stations de pompage …)

VOIR AUSSI