Eau

Eau : le comité de bassin Rhône-Méditerranée s’alarme de ses restrictions de budget

Eau : le comité de bassin Rhône-Méditerranée s’alarme de ses restrictions de budget

Une nouvelle fois , le comité de bassin Rhône -Méditerranée réagit aux réductions de moyens financiers décidées par l'Etat alors que le bassin du Rhône, et les bassins des fleuves côtiers sont déjà très sensibles aux effets du réchauffement climatique.

Ces dernières années déjà, l'Etat avait restreint les moyens des agences de l'eau. L'Etat a réalisé des prélèvements sur leur trésorerie à hauteur de 500 millions d'euros. Mais si beaucoup a été fait en matière de qualité de l'eau, de nombreux enjeux demeurent : réduction des fuites dans les réseaux, réduction des pollutions diffuses, amélioration de l'état de la biodiversité.

Le comité de bassin Rhône-Méditerranée réuni le 6 juillet à Lyon sous la présidence de Martial Saddier, a débattu du programme d’actions 2019-2024 de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse. Il a voulu apporter sa contribution aux Assises de l’eau.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !