1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Énergie
  6. /
  7. Nucléaire
  8. /
  9. Ecart de conformité générique...

Ecart de conformité générique sur les réacteurs EDF de 900 MW

EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), le 28 mars, un écart de conformité classé au niveau 1 de l’échelle INES, échelle internationale de classement des événements nucléaires, qui en compte 7. L’information a été donnée de son côté par le service communication de la centrale nucléaire de Bugey ( Ain).

Les explications sont les suivantes.

Chaque unité de production nucléaire dispose de plusieurs sources d’alimentation électrique différentes pour garantir en permanence l’alimentation des matériels nécessaires au fonctionnement de l’installation. En effet, l’eau sous pression du circuit primaire qui extrait la chaleur du réacteur pour réchauffer l’eau du circuit secondaire, doit en permanence circuler pour évacuer l’énergie du réacteur. A défaut d’évacuation de cette chaleur, la température et la pression montent dangereusement dans le réacteur. C’est ce type de défaillance qui s’est produite à la suite des avaries causées par le tsunami et le tremblement.

Défaut de ventilation du local d’une des alimentations de secours

La disponibilité d’une seule source d’alimentation suffit pour assurer le fonctionnement des matériels de sûreté. Des contrôles réalisés sur toutes les centrales nucléaires du palier 900 MW ont montré un défaut de ventilation du local qui abrite l’une des alimentations électriques de secours, constituée d’un petit groupe turbo-alternateur (une turbine à vapeur entraînant un alternateur).
En cas de sollicitation prolongée, l’absence de ventilation du local aurait pour conséquence une augmentation de la température ambiante supérieure à la température maximale prévue pour l’utilisation de cette alimentation de secours, et pourrait entraîner son indisponibilité.

Modification du dispositif de ventilation

Des consignes transitoires ont été mises en place auprès des équipes d’exploitation pour garantir, en cas de besoin, le bon fonctionnement de cette alimentation de secours. A terme, une modification du dispositif de ventilation dans le local sera réalisée pour maintenir une température ambiante qui ne dépasse pas les limites prévues pour la tenue des matériels concernés.
Ce défaut de conception, dit « générique » car commun à plusieurs sites, n’a précise EDF, pas de conséquence sur la sûreté et le fonctionnement des installations concernées, ni sur l’environnement.

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Sraddet Auvergne-Rhône-Alpes : le Rassemblement Citoyen Ecologiste et Solidaire partage l’avis de l’Autorité Environnementale

Pour le Rassemblement Citoyen et Ecologiste, l'avis critique de l'Autorité Environnementale confirme son point de vue sur les ambitions insuffisantes du Sraddet Auvergne-Rhône-Alpes. ©Région Auvergne-Rhône-Alpes Pour les élus régionaux du groupe Rassemblement Citoyen, Ecologistes, Solidaire (RCES) l'avis de l'Autorité Environnementale...

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.