1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Énergie
  6. /
  7. EDF intervient sur commande...

EDF intervient sur commande à PHOTOWATT

La décision du tribunal de commerce de Vienne ne sera pas surprenante. Parmi les trois offres de reprise présentées pour PHOTOWATT, les offres présentées par  SOLAREZO/MPO et par le grenoblois ECM n’ont aucune chance d’être retenues.Le Président de la République pourra confirmer l’annonce effectuée la semaine dernière.

Après avoir importé massivement des panneaux photovoltaïques chinois,  EDF Energies Nouvelles devrait voir retenue son offre de reprise pour Photowatt. Photowatt détient 40 % de PV Alliance, société de recherche et développement dans le domaine des technologies photovoltaïques, au sein de laquelle EDF ENR possède une participation de 40 % aux côtés du CEA (20 %).

Photowatt, EDF ENR et le CEA, ont investi depuis 2008 dans PV Alliance qui développe deux technologies silicium : l’homojonction, technologie classique la plus utilisée dans le monde, et l’hétérojonction, technologie actuellement en cours de développement permettant de fabriquer des cellules silicium avec des rendements supérieurs à 20 %).
EDF ENR conditionne son offre à la reprise de 100% de PV Alliance et à l’obtention d’une licence d’exclusivité mondiale sur la technologie hétérojonction, appelée à remplacer la technologie actuelle.
L’opération permettrait à EDF ENR de compléter son portefeuille d’activités en y intégrant des technologies silicium et en contribuant, avec le CEA, au développement de technologies innovantes et compétitives .

Cynisme

L’arrivée d’EDF dans le dossier ne renforce pas la crébilité de l’action gouvernementale en matière énergétique. Pour tous les observateurs, l’intervention sur commande d’EDF présidée par un ami du président de la République est une manipulation grossière. ” Faire intervenir ceux qui ont contribué à étouffer la filière solaire est un cynisme extraordinaire” avoue un élu de l’UMP.

EDF Energies Nouvelles s’est montré peu intéressé par le secteur du photovoltaïque, surtout dans sa dimension industrielle. EDF s’est désengagé de TENESOL dont elle détenait 50% aux côtés de TOTAL. EDF Energies Nouvelles et Réparties est un installateur et un exploitant.

L’enjeu pour la filière du photovoltaïque est bien industriel. Or EDF n’est pas un industriel de la production d’équipements énergétiques. La reprise de Photowatt sera bien accueillie sur le plan social, et chacun ( pouvoirs publics, syndicats) respirera en voyant des emplois sauvés.

Mais le véritable enjeu sera dans la capacité d’EDF à porter PHOTOWATT  pour insérer l’entreprise comme pilier d’une filière française compétitive.

michel.deprost@enviscope.com

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Connection

Connexion à votre compte

Récupération de votre mot de passe

Merci de saisir votre identifant ou votre adresse email