Éolien

L’hydroélectricité pèse la moitié de la capacité mondiale d’énergies renouvelables

L’hydroélectricité pèse la moitié de la capacité mondiale d’énergies renouvelables

L’Irena, agence internationale des énergies renouvelables détaille dans son bilan, la place de chaque filière technologique. L'hydroélectricité reste la première source d'électricité renouvelable au niveau mondial.

Les capacités mondiales de production d'électricité de sources renouvelables ont atteint 2 351 GW à la fin de 2018, soit environ un tiers de la capacité électrique installée. Avec  1 172 GW, l’hydroélectricité pèse environ la moitié de cette capacité, le reste se partageant entre énergies éolienne (564 GW) et solaire (480 GW). Les autres sources sont les bioénergies (121 GW), l’énergie géothermique (13 GW) et l’énergie tirée des vagues et des marées (500 MW).

En Europe, en Amérique du Nord et en Océanie, les capacités de production électrique non renouvelables ont reculé de 85 GW environ depuis 2010. Elles ont augmenté en Asie et au Moyen Orient pendant la même période. Depuis 2000, les capacités de production d’électricité non renouvelable ont crû d’environ 115 GW par an en moyenne, sans qu’il soit possible de discerner une tendance à l’accélération ou non.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI