Énergie

Electricité solaire: le Maroc mise sur le thermique et sur le photovoltaïque

La société MASEN qui développe les grands projets solaires au Maroc est détenue par l’Etat, l’Office National d’Electricité, le Fonds Hassan II et la SIE (Société d’Investissements Energétiques) à raison de 25% chacun. Elle développe des centrales mais aussi une expertise: formation, recherche, développement, intégration industriel, développement local. MASEN entend aussi être présent à l’international.

Cinq centrales principales sont prévues : le long d’un axe sud ouest nord est, pour alimenter plusieurs régions. La centrale d’OUARZAZATE (500 MW) serait plus puissante avec celle de Sebkha Tah (500MW) près du littoral atlantique. Et la centrale de Foum el Oued (500MW). La centrale d’Ain Beni Mathar aura une puissance de 400 MW et la centrale de Boudjour une puissance de 100 MW.

2500 hectares à Ouarzazate

La MASEN a déjà acquis les 2500 hectares du site d’Ouarzazate, à environ 10 kilomètres de cette ville située au pied de l’Atlas. Le programme comprendrait plusieurs centrales de 125 MW. La premère phase sera constituée d’une ou plusieurs centrales thermo –solaires, avec des capacités de stockage thermique/ La première mise en service devrait avoir lieu au début de 2014.

Les autres phases seront des phases photovoltaïques. Elles seront lancées avant la fin de 2012. L’ensemble des centrales devrait être opérationnel au début de 2013.

 

VOIR AUSSI