Environnement

Emballages ménagers: un Point Vert plus efficace

Aujourd’hui, le Point Vert payé sur un pack de 6 bouteilles d’eau minérale de 1,5 litre est de 6,5146 centimes d’euro. Au premier janvier 2012, le Point Vert sera de 6,7006 centimes, soit 3% de plus. Pour une bouteille d’huile, le Point Vert augmentera de 18%, pour passer de 0,778 centimes à 0,916 centimes. Et pour un réfrigérateur l’écocontribution bondira de 35% mais de 41,2589 centimes à 55,6052 centimes.Le nouveau Point Vert d’Eco Emballages affine la réalité de l’impact environnemental des emballages.

Déclarer chaque matériau

Le poids est pris en compte différemment en fonction des difficultés de recyclage et de valorisation des matériaux. Auparavant, seul était pris en compte le matériau majoritaire, les matériaux secondaires étaient laissés de côté. Mais ce sont eux qui posaient le plus de problème de traitement. C’est le cas des briques alimentaires composées de carton, d’aluminium, de plastique, de colle, un emballage composite traité dans une seule usine en France. Un emballage sans matériau majoritaire à plus de 80% devra déclarer chaque matériau. Dans la famille ” papier-carton” qui n’avait qu’une catégorie , les briques seront mises à contribution d’une manière séparée à partir du 1er janvier 2012.

Pour les plastiques, une seule catégorie existe à présent. Il y en aura trois au 1er janvier 2012: les bouteilles et flacons en PET clair ( PET cristal et bleu, par exemple eaux minérales); les autres bouteilles et flacons ( plastiques opaques des shampoings); autres emballages ( pots de yaourts, barquettes).

Le poids réel pris en compte

Le tarif 2012 affine aussi l’unité d’emballage. Aujourd’hui, un flacon et son bouchon, un bocal et son couvercle sont considérés comme un emballage unique. Au 1er janvier 2012 seront considérés comme emballages tous les éléments séparables du produit lors de la consommation, y compris les opercules des emballages unitaires. Les emballages à l’unité seront soumis à un prix unitaire minimum, afin de limiter la prolifération des emballages individuels.

Le nouveau Point Vert prendra aussi en compte le poids réel des emballages, alors que jusqu’à présent le poids était plafonné à 1 kilo. Les gros emballages ( articles d’électorménager, équipements électroniques) seront pris en compte pour leur poids réel.

Ces nouveaux calculs permettront à Eco Emballages d’investir 4 milliards d’euros supplémentaires dans les années à venir pour améliorer la prévention et le recyclage des emballages ménagers.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI