Mobilité

Emissions automobiles : le Parlement européen crée sa commission d’enquête

« Cette commission d’enquête ne doit pas être le tribunal de l’inquisition, mais un incubateur de solutions ! » ont réagi Françoise Grossetête, Franck Proust et Michel Dantin, respectivement membres titulaires et membre suppléant de la nouvelle commission d’enquête sur les émissions du secteur automobile. Les députés européens voteront ce jeudi 21 janvier sur la composition de cette commission d’enquête « EMIS » constituée pour un an suite au scandale Volkswagen.

 

« Maintenant que cette commission est créée, nous devons nous y impliquer très sérieusement et la rendre utile pour renouveler la confiance de nos concitoyens dans l’industrie automobile européenne. Nous serons vigilants pour que le mandat soit respecté et que cette commission ne devienne pas le procès du diesel, ce n’est pas le sujet ! Cette commission d’enquête doit permettre d’identifier les responsabilités suite à la tricherie scandaleuse de Volkswagen mais aussi de mettre en relief les solutions pour qu’une telle affaire ne se reproduise plus », a expliqué Françoise Grossetête, Vice-présidente du Groupe PPE.

 

«Nous devons faire toute la lumière sur ce dossier mais la fraude de quelques dirigeants et techniciens ne doit pas mettre en péril l’ensemble de notre tissu industriel. Je ne le tolèrerai pas !» a déclaré  Franck Proust. « Le diesel, c’est notre marque de fabrique. L’industrie automobile européenne est une richesse pour notre croissance, car elle représente globalement ¼ de la production mondiale de véhicules à moteur et 90 milliards d’euros d’excédents commerciaux » a expliqué l’eurodéputé, rapporteur sur la stratégie européenne automobile « CARS 2020 ».

 

« Saisissons l’opportunité de cette commission pour faire de nos industries des champions mondiaux de la décarbonisation. N’oublions pas que l’objectif final est bien l’amélioration de la qualité de l’air pour nos citoyens, notamment ceux qui vivent dans les villes.  L’introduction de tests en situation réelle de conduite constitue donc un pas de géant dans ce sens, unique au monde », a conclu Michel Dantin.

 

VOIR AUSSI