Energie et bâtiment intelligent piliers de Chambéry-Grand Lac économie

Le 1er juillet, trente élus des territoires de Chambéry Bauges métropole et Grand Lac, réunis en Conseil Syndical, ont créé Chambéry-Grand Lac économie, un  syndicat mixte en charge du développement économique du bassin de vie qui mise notamment sur le secteur de l’énergie et du bâtiment intelligent.

Le syndicat mixte, présidé par Xavier Dullin, regroupe une vingtaine de personnes issues des services économiques des agglomérations de Chambéry métropole – Cœur des Bauges et de Grand Lac, et des parcs d’activité de Savoie Technolac et Savoie Hexapole. Le syndicat entend développer le dynamisme économique du territoire le point d’entrée unique pour les entreprises et les institutions pour toutes les questions relatives à l’aménagement, l’implantation, la création et le développement des entreprises et en développant l’attractivité du territoire.

Chambéry-Grand Lac économie se développera sur quatre thèmatiques. D’abord, il mise sur  l’énergie et les bâtiments intelligents pour penser et construire la ville de demain en développant des constructions innovantes, performantes qui privilégient les énergies renouvelables. Le territoire compte autour de l’Institut National de l’Energie Solaire et de l’Université de Savoie Mont Blanc, des nombreuses entreprises dans le secteur des énergies renouvelables. Deuxième secteur clé, l’expérimentation et l’ingénierie de la montagne pour mettre à profit les compétences historiques du territoire, regroupant l’urbanisme, l’aménagement et la gestion des risques liés à l’environnement montagneux. Troisème thématique, les modes de vie (extérieur, bien-être, santé) pour développer des domaines liés à l’environnement du territoire, entre lac et montagnes, et ses activités de plein air. Enfin, le tourisme  sera développé pour attirer grâce à environnement naturel de qualité de nombreux touristes.

Xavier Dullin, président de Chambéry métropole – Cœur des Bauges a rappelé «. Nous avons un territoire porteur d’une dynamique incroyable … … qui est depuis des années à la pointe de la recherche et de l’innovation. Un territoire connecté, dynamique et riche en opportunités. Entre lac et montagne, nous sommes le terreau de la réussite des entreprises de demain. Nous avons tous les avantages d’une métropole sans les contraintes. »

Pour Dominique Dord, président de Grand Lac « il y a 30 ans, avec la création de Savoie Technolac, notre territoire démontrait une dynamique qui ne s’est jamais démentie. Sur cet ancien aérodrome se sont implantés des entreprises innovantes, des centres de recherches, des incubateurs, une université… Alliant le monde de l’entreprise et celui du savoir, nous avons assisté à la naissance d’une véritable « silicon valley » à la française, portant des projets et des industries du futur, et en particulier les énergies renouvelables, notamment avec l’INES (Institut National de l’Énergie Solaire). »

Une initiative inédite dans la région

Entre lac et montagnes, à 45 minutes de 2 aéroports internationaux et au cœur des axes autoroutiers entre Genève, Turin, Lyon et Grenoble, Chambéry–Grand Lac économie  propose  l’un des plus importants potentiels d’Auvergne- Rhône-Alpes.  A seulement quelques dizaines de kilomètres de grandes métropoles comme Grenoble, Annecy ou Genève, Chambéry–Grand lac économie dispose de 80 ha de zones d’activités en projet, auxquels se rajoutent 55 ha à requalifier. Un atout sur lequel capitaliser.

Avec 23% de croissance en création d’emplois et 12% d’augmentation de la population en dix ans, le bassin chambérien fait partie des territoires qui ont investi dans les filières d’avenir. Les jeunes pousses créées dans la filière des énergies renouvelables ont créé 6000 emplois hautement qualifiés ces dernières années.  Trois jeunes pousses étrangères, (d’Inde, de Lettonie et de République Tchèque) ont intégré l’incubateur de Savoie Technolac pour lancer leurs activités début février. Toutes trois sont lauréates du programme French Tech Ticket auquel participe depuis deux ans le pôle d’excellence savoyard en proposant d’accueillir de jeunes entreprises étrangères spécialisées dans le digital afin de renforcer l’attractivité économique de la France.

 

 

L

 

 

 

 

 

VOIR AUSSI